Transition du modèle agricole : Peps facilite les retours d’expérience entre agriculteurs

Le Mardi 15 septembre 2020

Crédits : Arnaud Bouissou / Terra
La plateforme numérique Peps propose aux agriculteurs de partager leurs expériences, petits essais ou grands changements pour la transition agroécologique. Après une période de test, la plateforme est lancée : tous les agriculteurs sont invités à venir y lire les retours d’expériences de leurs collègues et à entrer en contact avec eux si certaines expériences les intéressent. Ils peuvent aussi y déposer leurs propres retours s’ils le souhaitent.

Peps, le savoir partagé entre agriculteurs

« Trouver de nouvelles idées pour ses cultures, tester de nouvelles méthodes de semis ou de protection, les agriculteurs le font depuis toujours. Peps cherche à les y aider en leur proposant des idées concrètes, déjà mises en œuvre par leurs pairs ; il ne faut pas oublier que les agriculteurs sont des entrepreneurs, il faut des solutions pratiques ! » Benjamin Doberset, chargé de déploiement pour Peps.

Peps vient comme un soutien dans la réflexion de l’agriculteur « C’est l’agriculteur qui connaît les spécificités pédoclimatiques de son exploitation et son mode de fonctionnement, c’est donc lui qui sait le mieux ce qui peut fonctionner. Peps propose, l’agriculteur dispose. » ajoute Benjamin Doberset.

Pour que chacun puisse trouver des idées qui lui correspondent, Peps montre une grande variété de situation et de pratiques : nouvelles cultures, techniques de protection mais aussi méthanisation, vente directe. Peps reprend la tradition d’échange du monde agricole et utilise les opportunités du numérique pour la faire passer à une autre échelle. Tous les agriculteurs sont invités à venir y partager leurs pratiques et leurs astuces.

Le projet recherche en permanence des retours utilisateurs pour évoluer.
Si vous avez une question ou une idée, n’hésitez pas à contacter : peps@beta.gouv.fr

Peps est un service gratuit porté par les ministère de la Transition Écologique et de l'Agriculture et l'Alimentation dans le cadre du plan Écophyto II+.