Territorialisation de la planification écologique : Christophe Béchu et Valérie Pécresse ont lancé la COP de la région Ile-de-France ce mardi 2 avril 2024

Le Mardi 2 avril 2024

Christophe BÉCHU, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, et Valérie PÉCRESSE, présidente du Conseil régional, ont lancé la COP de la région Ile-de-France ce mardi 2 avril à l’hôtel de Roquelaure

Comme toutes les régions de France, l’Île-de-France est confrontée au changement climatique et à ses effets. La multiplication des épisodes de vagues de chaleur, mais aussi la perte de la biodiversité, l’exposition croissante aux risques naturels, soulignent l’urgence à agir avec l’ensemble des acteurs concernés.

Face à ces enjeux multiples, l’État et la Région œuvrent de manière concertée afin de mettre en place les conditions nécessaires à une transition écologique réussie pour tous les Franciliens, en intégrant les considérations économiques, sociales et de préservation des ressources naturelles.  Des actions sans précédent en faveur de la décarbonation du réseau de transports collectifs ont déjà été initiées. Cette COP s’inscrit ainsi dans la continuité des actions déjà engagées et permettra d’ouvrir une discussion sur les actions à venir afin d’atteindre les objectifs territoriaux de la planification écologique. Pour ce faire, les différentes parties prenantes devront établir un diagnostic et construire un plan d’action régional, constitutif de la feuille de route à l’horizon 2030.

Depuis le lancement en novembre 2023 par Christophe Béchu de la première COP régionale, 14 se sont tenues en métropole et en outre-mer réunissant au total plus de 3000 personnes. La COP de la région Île-de-France offre l’occasion de réaliser un premier point d’étape à 6 mois du lancement de la territorialisation de la planification écologique. Chacune des régions a déjà débuté son diagnostic : la revue des cibles et des objectifs territoriaux sur la base de plans existants, l’analyse des dynamiques en cours, mais aussi par l’analyse des questionnaires remplis par toutes les collectivités qui donnent un aperçu des leviers largement mobilisés et ceux qui méritent d’être approfondis pour agir plus efficacement, mais aussi l’identification des points forts des territoires et des points de progrès à travailler dans les COP en phase de débat. Ces réunions et débats sont largement ouverts à la société civile et impliquent l’ensemble des acteurs régionaux pour établir une démarche de transition écologique structurée autour des six thématiques de France Nation Verte.

 

Les COP régionales

Les COP régionales représentent une démarche inédite à l’échelle des régions. Chacune de ces COP vise à définir régionalement les leviers d’actions alignés avec les objectifs nationaux de réduction des gaz à effet de serre (GES) et de préservation de la biodiversité. Il s’agit d’intégrer de manière cohérente tous les volets de la planification écologique, notamment ceux qui ont d’ores et déjà été engagés (plan eau, rénovation des écoles, transition agricole, identification des zones d’accélération de production d’énergies renouvelables, etc.).

Ces COP mobilisent l’ensemble des acteurs des territoires (préfecture, conseil régional, conseils départementaux, EPCI), les acteurs du monde économique (représentants des entreprises du secteur industriel et agricole, l’ensemble des organismes consulaires, et les acteurs de la société civile (associations environnementales, association de consommateur, jeunes...).

Une approche participative est mise en place par la création de diagnostics, pour présenter les actions des collectivités, réalisées et en cours. Une proposition d’objectifs concrets est ensuite soumise au débat avec les acteurs territoriaux, pour partager à l’échelle infrarégionale une déclinaison indicative des actions à mener. A l’issu de ces échanges, une feuille de route sera établie pour matérialiser le choix des engagements pris par secteur sur le territoire.

 

Revenir en haut de la page