Territorialisation de la planification écologique : Christophe Béchu et Renaud Muselier lancent la COP de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Lundi 27 novembre 2023

Le Lundi 27 novembre 2023

Christophe BÉCHU, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, et Sabrina AGRESTI-ROUBACHE, secrétaire d’Etat chargée de la Citoyenneté et de la Ville, se sont rendus le 27 novembre 2023 à Marseille à l’occasion de la COP de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

L’Etat et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur œuvrent déjà ensemble pour accélérer la transition écologique et énergétique de la région. Dès novembre 2022, la Première ministre et Renaud Muselier, Président de la Région Sud et Président délégué de Régions de France, ont en effet signé un protocole d’expérimentation portant une initiative conjointe pour la transition écologique en Provence Alpes Côte d’Azur, et 61 actions à court terme ont ainsi été définies.

La COP de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur intégrera les travaux régionaux déjà initiés et permettra d’engager une discussion stratégique à l’échelle de la région pour aboutir, au terme d’un travail collectif de plusieurs mois, à une déclinaison régionale de la planification écologique. Cette déclinaison garantira la contribution de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur aux objectifs de réduction des émissions gaz à effet de serre et de préservation de la biodiversité et des ressources du pays. 

Les COP régionales

Les COP régionales représentent une démarche inédite à l’échelle des régions. Chacune de ces COP vise à définir régionalement les leviers d’actions alignés avec les objectifs nationaux de réduction des gaz à effet de serre (GES) et de préservation de la biodiversité. Il s’agit d’intégrer de manière cohérente tous les volets de la planification écologique, notamment ceux qui ont d’ores et déjà été engagés (plan eau, rénovation des écoles, transition agricole, identification des zones d’accélération de production d’énergies renouvelables (ENR), etc.).

Ces COP mobilisent l’ensemble des acteurs des territoires (préfecture, conseil régional, conseils départementaux, EPCI), les acteurs du monde économique (représentants des entreprises du secteur industriel et agricole, l’ensemble des organismes consulaires, et les acteurs de la société civile (associations environnementales, association de consommateur, jeunes...).

Une approche participative est mise en place par la création de diagnostics, pour présenter les actions des collectivités, réalisées et en cours. Une proposition d’objectifs concrets est ensuite soumise au débat avec les acteurs territoriaux, pour partager à l’échelle infrarégionale une déclinaison indicative des actions à mener. A l’issu de ces échanges, une feuille de route sera établie pour matérialiser le choix des engagements pris par secteur sur le territoire.

Lire le dossier de presse

Revenir en haut de la page