Sur proposition d’Emmanuelle Wargon, Christophe Caresche est nommé Président du Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique (CSCEE)

Le Mercredi 4 novembre 2020

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique chargée du Logement et en charge de la construction, a nommé Christophe Caresche à la présidence du Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique (CSCEE).

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique chargée du Logement et en charge de la construction, a nommé Christophe Caresche à la présidence du Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique (CSCEE).

En présence d’Emmanuelle Wargon, Christophe Caresche présidera donc une réunion exceptionnelle du CSCEE ce mercredi 4 novembre. Cette réunion sera l’occasion de faire un point sur la continuité d’activité et la mobilisation de toute la filière du bâtiment et de la construction en cette période de confinement. Elle permettra aussi de rappeler les perspectives de travail du CSCEE pour les prochaines semaines, notamment la consultation à venir du conseil sur la future réglementation environnementale des bâtiments neufs (RE2020).

Christophe Caresche est engagé de longue date en faveur de la transition écologique. Fin connaisseur du monde du logement, il  préside et dirige depuis 2017  l’opérateur foncier Tonus Territoires (ex-Foncière publique solidaire), filiale de la Caisse des dépôts, qui investit dans la construction de logements neufs en zones tenduesAncien député de Paris (1997-2017), Christophe Caresche succède à Thierry Repentin, maire de Chambéry, qui avait démissionné de la présidence après sa nomination à la présidence de l’Anah, le 14 octobre dernier.