Que risque le propriétaire d'un logement insalubre ou en état de péril ?

Vérifié le 10/04/2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), Ministère de la transition écologique

Import DILA
En tant que propriétaire d'un immeuble ou d'un logement insalubre ou en état de péril, vous risquez une peine de prison, amende et sanction complémentaire si vous êtes responsable de certains faits.

Refuser de faire les travaux imposés par l'arrêté

Si vous refusez volontairement de réaliser les travaux, vous risquez 1 an d'emprisonnement et une amende de 50 000 €. Les juges peuvent également décider d'ajouter l'une des sanctions suivantes :
  • Confiscation de votre immeuble ou de votre logement
  • Interdiction pour 10 ans maximum d'acheter un bien immobilier pour le louer

Refuser de reloger le locataire

Si vous refusez volontairement de reloger votre locataire, vous risquez 3 ans d'emprisonnement et une amende de 100 000 €. Les juges peuvent également décider d'ajouter l'une des sanctions suivantes :
  • Confiscation de votre immeuble ou de votre logement
  • Interdiction pour 10 ans maximum d'acheter un bien immobilier pour le louer

Menacer le locataire pour qu'il renonce au relogement

Vous risquez 3 ans d'emprisonnement et une amende de 100 000 €. Les juges peuvent également décider d'ajouter l'une des sanctions suivantes :
  • Confiscation de votre immeuble ou de votre logement
  • Interdiction pour 10 ans maximum d'acheter un bien immobilier pour le louer

Toucher un loyer ou une autre somme interdite

Vous risquez 3 ans d'emprisonnement et une amende de 100 000 €. Les juges peuvent également décider d'ajouter l'une des sanctions suivantes :
  • Confiscation de votre immeuble ou de votre logement
  • Interdiction pour 10 ans maximum d'acheter un bien immobilier pour le louer

Dégrader votre logement pour faire partir le locataire

Vous risquez 3 ans d'emprisonnement et une amende de 100 000  €. Les juges peuvent également décider d'ajouter l'une des sanctions suivantes :
  • Confiscation de votre immeuble ou de votre logement
  • Interdiction pour 10 ans maximum d'acheter un bien immobilier pour le louer

Louer votre logement devenu vacant (libre)

Vous risquez 3 ans d'emprisonnement et une amende de 100 000 €. Les juges peuvent également décider d'ajouter l'une des sanctions suivantes :
  • Confiscation de votre immeuble ou de votre logement
  • Interdiction pour 10 ans maximum d'acheter un bien immobilier pour le louer
Un conseiller d'une agence départementale d'information sur logement (Adil) vous explique les démarches à effectuer si vous habitez un logement indigne (insalubre, en péril...) ou que vous avez connaissance d'une telle situation.

Par téléphone

0 806 706 806Ouvert de 9h à 12h et de 14h à 17hCoût d'un appel local