Réduire, Réutiliser, Recycler : lancement de la campagne annuelle de sensibilisation du ministère de la Transition écologique, de l'Ademe et des éco-organismes

Le Lundi 11 octobre 2021

Le ministère de la Transition écologique, l’Ademe et les 14 éco-organismes s’associent chaque année pour informer et sensibiliser les Français sur les enjeux de réduction, de réutilisation et de recyclage des déchets.

L’objectif de cette campagne est de passer collectivement d’une société du tout jetable à une société plus durable, en faisant connaître aux Français un large éventail de solutions pratiques pour les inciter à passer à l’action et à poursuivre ou changer leurs habitudes. Afin de répondre de la meilleure manière aux attentes des Français sur ce qu’il leur manque pour passer à l’action, le ministère de la Transition écologique a mené une étude exclusive avec Harris Interactive sur leurs habitudes  en matière d’économie circulaire[1] : si un Français sur 4 estime faire suffisamment d’efforts pour réduire ses déchets, la volonté de mieux faire dans ce domaine est largement partagée, avec le souhait d’être mieux informé sur la façon dont on peut réduire ses déchets, les recycler, ou donner une seconde vie aux objets non utilisés. C’est l’objet de cette campagne annuelle.

Depuis plusieurs années, les habitudes des Français semblent avoir changé, et deux tiers d’entre eux (67%) disent faire plus attention à la manière dont ils consomment de manière générale. Location d’outils, habitudes d’achats alimentaires ou de recyclage, les habitudes des Français évoluent vers des pratiques plus durables :

  • 91% des Français déclarent que le fait de choisir des produits avec le moins d'emballage est un critère pour eux ;
  • 60 % des Français déclarent avoir déjà loué ou emprunté du matériel ou des outils de bricolage au lieu d’en acheter ;
  • 52% des Français donnent les vêtements qu’ils ne portent plus à des associations, ou les apportent en point de collecte.

Néanmoins, pour poursuivre leurs gestes devenus habitudes, et en créer de nouvelles, les Français expriment le besoin d’être mieux informés pour passer le cap : ainsi, un tiers d’entre eux ne fait jamais ou rarement réparer des appareils électriques ou électroniques car ils peinent à trouver un réparateur.

La campagne « Les Bonnes Habitudes » repose sur cette volonté d’informer, de sensibiliser sur les trois piliers de l’économie circulaire que sont Réduire, Réutiliser, Recycler.

Lesbonneshabitudes.gouv.fr : un site au service des citoyens, pour les aider à adopter plus facilement le bon geste en matière de réduction, de réutilisation et de recyclage

Que faire d’une bouilloire défectueuse ? de médicaments périmés ? d’un meuble abimé ? redonner un coup de jeune à son canapé ? ou tout simplement, comment bien trier ses déchets ? La moitié des Français déclare produire trop de déchets.

Fort de ce constat, le site www.lesbonneshabitudes.gouv.fr a évolué dans une dimension encore plus servicielle : il permet désormais aux citoyens de savoir en un clic ce qu’ils peuvent faire des produits qu’ils souhaitent réparer ou dont ils veulent se séparer. Ce site centralise également tous les outils développés par les éco-organismes tels que les cartes de géolocalisation permettant de repérer les points de collecte les plus proches de chez soi, et les « guides du tri » pour trier sans se tromper.

La mise à disposition de ces outils pratiques en une seule et unique plateforme permet aux Français de contribuer au développement d’une économie circulaire, en réduisant chaque jour leurs déchets, en réemployant, réutilisant et réparant leurs objets et en adoptant le bon geste de tri pour assurer un recyclage efficace.

Une campagne de sensibilisation déclinée autour d’un spot TV et sur les réseaux sociaux pour sensibiliser le plus grand nombre de Français

Le spot TV « Les bonnes habitudes », qui met  en scène sur  la  chanson « Comme d’habitude » plusieurs personnages dans leur vie quotidienne, ambitionne d’aider les Français à progresser dans la voie d’une consommation plus responsable et de les inciter à passer à l’action en mettant à l’honneur des exemples de la vie de tous les jours : réparer ses objets plutôt que de les jeter, redonner un coup de jeune à ses meubles, trier ses vêtements pour les réutiliser ou encore mettre ses déchets dans la bonne poubelle de tri ou dans les lieux adaptés.. Sans accuser, ni chercher à culpabiliser le téléspectateur, il s’agit de montrer comment le bon geste peut devenir simplement un acte du quotidien. Le film est diffusé en télévision du 11 octobre au 31 octobre sur les chaînes TF1, France 2, France 3, France 5, M6, NRJ12, TMC, BEIN Sport, et L’Equipe.

En complément, une campagne digitale #LesBonnesHabitudes est lancée à partir du 11 octobre, jusqu’au 31 décembre 2021.

 

[1] Etude exclusive Harris interactive pour le Ministère de la Transition Écologique sur “Les habitudes des Français en matière d’économie circulaire”. Menée sur un échantillon de de 1 051 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus, réalisée en ligne du 28 septembre au 1er octobre 2021.

Mener la transition écologique passe par des transformations ambitieuses de notre économie, des investissements conséquents, mais aussi une évolution des comportements. L’un ne va pas sans l’autre. Cette campagne « Les bonnes habitudes" a cet objectif : faire de l’économie circulaire la norme.

Barbara Pompili