Ce qu'il faut retenir du rapport du GIEC sur le réchauffement climatique

Le Lundi 8 octobre 2018


Crédits : Serg-Zastavkin_Fotolia_44261658

Le Groupe intergouvernemental d’experts sur le changement climatique (GIEC) a publié, ce lundi 8 octobre, son rapport sur « Les impacts d’un réchauffement climatique global de 1,5 °C par rapport à 2 °C et les trajectoires d’émissions de gaz à effet de serre à suivre pour limiter le réchauffement à 1,5 °C, dans le cadre plus général du développement durable et de l’éradication de la pauvreté ». Pour ce faire, 6 000 publications scientifiques ont été analysées.

Le rapport du GIEC

195 États membres du Groupe intergouvernemental d’experts sur le changement climatique (GIEC) se sont réunis du 1er au 5 octobre 2018 pour examiner le rapport spécial sur :

  • l’impact d’un réchauffement global de 1,5 °C par rapport à la période pré-industrielle ;
  • les trajectoires d’émission de gaz à effet de serre correspondantes.

Demandé par la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) dans le cadre de l’Accord de Paris, ce rapport doit servir de base scientifique aux discussions de la COP24 qui commencera le 3 décembre 2018 à Katowice, en Pologne. Ce rapport a été coordonné par un des groupes de travail du GIEC, co-présidé par la chercheuse française Valérie Masson-Delmotte. Parmi les 91 auteurs principaux sélectionnés par le GIEC pour élaborer ce rapport, figurent cinq scientifiques travaillant dans des laboratoires de recherche français.

 

Qu'est-ce que le Groupe intergouvernemental d’experts sur le changement climatique (GIEC) ?

Le GIEC évalue l’état des connaissances sur l’évolution du climat, ses causes, ses impacts. Il identifie également les possibilités de limiter l’ampleur du réchauffement et la gravité de ses impacts et de s’adapter aux changements attendus. Ses rapports fournissent un état des lieux régulier des connaissances les plus avancées. Cette production scientifique est au cœur des négociations internationales sur le climat. Elle est aussi fondamentale pour alerter les décideurs et la société civile.

En France, de nombreuses équipes de recherche travaillent sur ces sujets, impliquant plusieurs centaines de scientifiques. Certains d’entre eux contribuent à différentes phases d’élaboration des rapports du GIEC.

Le réchauffement climatique en 6 questions

Le plan climat : accélérer la lutte contre le changement climatique

En juillet 2017, le Gouvernement a présenté le Plan climat, qui a pour objectif d’accélérer la lutte contre le changement climatique, alors que les émissions mondiales de gaz à effet de serre sont reparties à la hausse.
Ce plan a fixé un nouvel objectif à la France : viser la neutralité carbone à l’horizon 2050. Pour cela, il est nécessaire de sortir des énergies fossiles et d’agir dans tous les secteurs : énergie, industrie, transport, rénovation des logements, agriculture et alimentation…

Le Plan climat ambitionne tout à la fois de rendre irréversible l’Accord de Paris et de conserver le leadership de la France dans la lutte contre le changement climatique, avec une ambition, faire entrer l’Accord de Paris dans le quotidien de tous les Français. Il va continuer à se déployer sur les quatre années à venir pour atteindre ses objectifs ambitieux.