Protection des milieux marins : Bérangère Abba mobilise le Comité France Océan en amont du Comité Interministériel de la mer et du One Ocean Summit

Le Mardi 30 novembre 2021

Créé il y a trois ans, le Comité France Océan (CFO) est un groupe de concertation régulier entre l’État, ses établissements publics en charge de la mer et les organisations de protection de l’environnement marin. C’est un lieu de production d’idées et de solutions, un «think tank» qui alimente les politiques publiques de la transition écologique.

Bérangère Abba, Secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité, a réuni le CFO, en présence de M. Denis Robin, Secrétaire général de la mer, et de M. Olivier Poivre d’Arvor, Ambassadeur pour les pôles et les enjeux maritimes, le 23 novembre, en amont du prochain Comité Interministériel de la mer (CIMER), du sommet « One Ocean », du 12 février 2022, à Brest, et de la publication de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité 2021-2030.

Ces échanges ont mis en évidence l’intérêt de porter de nouvelles mesures ambitieuses de protection de la biodiversité marine, comme par exemple : 

  • La pérennisation du CACEM (Centre d’appui au contrôle de l’environnement marin), qui avait été créé en 2016 à titre expérimental.
  • La lutte contre les déchets marins, et notamment la résorption des décharges littorales.
  • La mise en place d’un groupe de travail pour accroître la prise en compte des enjeux de biodiversité dans la conception des infrastructures marines.
  • L’accélération du déploiement des aires marines éducatives.

Elle s’est engagée à porter l’ensemble de ces mesures lors du prochain comité interministériel de la mer (CIMER) et à leur donner toute leur place dans la future stratégie nationale biodiversité.

La Secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité considère en effet que les écosystèmes marins, côtiers et aquatiques figurent parmi les écosystèmes d’intérêt patrimonial les plus menacés et qu’il nous faut retrouver un équilibre entre conservation de ce capital naturel et activités humaines, économiques et touristiques.