Projets éoliens et solaires : des conseillers techniques pour accompagner les collectivités

Le Mardi 16 novembre 2021


Crédits : Arnaud Bouissou / Terra

Les lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) visant à recruter des conseillers techniques pour accompagner les collectivités dans le développement de leurs projets éoliens et photovoltaïques sont annoncés ce mardi 16 novembre 2021 par le ministère de la Transition écologique et l’Ademe, à l’occasion de l’ouverture du Salon des maires et des collectivités locales.

Accompagner la montée en compétences des communes

C’est en avril 2021, que le ministère de la Transition écologique et l’Ademe ont lancé l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Mise en place de réseaux régionaux de conseillers à destination des collectivités de l’échelon communal pour le développement de projets éoliens et photovoltaïques » (Cocopeop). L’objectif est de recruter, pour une période de 3 ans renouvelable, des conseillers techniques afin d’accompagner la montée en compétences des collectivités (communes et établissements publics de coopération intercommunale – EPCI) dans la phase amont de développement des projets.

 

26

postes déployés dans les territoires

Une animation nationale du réseau de conseillers

Les conseillers techniques pourront notamment sensibiliser les collectivités sur le déroulé d’un projet d’énergie renouvelable, sur le rôle qu’elles peuvent y jouer et les moyens à leur disposition pour devenir le facilitateur du projet dans l’écosystème territorial. Les conseillers techniques feront également le lien avec les stratégies de développement territoriales pour aider au positionnement de la collectivité et assurer que le projet s’inscrive bien dans ce cadre.

Une animation nationale de ce réseau de conseillers sera mise en place au début de l’année 2022 et complétée par des formations afin que les conseillers soient rapidement opérationnels sur les territoires.

Lauréats de l’AMI

 

Auvergne-Rhône-Alpes : Syndicat d’énergie SYDER, pour le compte de l’association TEARA regroupant les syndicats d’énergie d’AuRA

Bretagne : Breizh ALEC, Pôle énergie Bretagne, Atlansun

Grand Est : Alter Alsace énergies, Lorraine énergies renouvelables, Agence locale de l’énergie et du climat (ALE 08)

Nouvelle-Aquitaine : Centre régional des énergies renouvelables (coordinateur), Agence locale de l’énergie et du climat, Citoyens en réseau pour des EnR en Nouvelle-Aquitaine (CIRENA)

Pays-de-la-Loire : syndicats d’énergie : SIEML (coordinateur), SYDELA, SYDEV, TE 53

Provence-Alpes-Côte d’Azur : syndicats d’énergie : SDE 04, SYME 05 (coordinateur), SDEG 06, SMED 13, SYMIELEC 83 et SEV 84

Bourgogne-Franche-Comté : Alliance des syndicats d’énergie en lien avec la coopérative JURASCIC

Hauts-de-France : CD2E, collège de 4 syndicats d’énergie, dont FDE 80 (pilote)

Occitanie : Agence régionale énergie climat d’Occitanie (AREC), Territoire d’énergie Occitanie / SYADEN, association Énergies coopératives et citoyennes locales renouvelables (ECLR)

Guadeloupe : SEM Guadeloupe EnR

Guyane : Collectivité territoriale de Guyane

Martinique : Collectivité territoriale de Martinique

Réunion/Mayotte : Syndicat d’électricité SIDELEC

Les discussions se poursuivent avec les 4 régions n’ayant pas retenu de porteurs en 2021 : Centre-Val-de-Loire, Corse, Île-de-France et Normandie.