Prévisions météorologiques : 26 Services Nationaux Météorologiques renforcent leur collaboration

Le Vendredi 4 décembre 2020

Crédits : Arnaud Bouissou/Terra
Le 27 novembre 2020, 26 Services Nationaux Météorologiques d’Europe et d’Afrique du Nord, dont Météo France, ont annoncé renforcer leur collaboration pour améliorer les prévisions météorologiques à court terme.

L’Europe a une longue tradition de coopération en météorologie : depuis les années 1980, les Services Nationaux Météorologiques (SNM), en charge des prévisions météorologiques numériques à court terme, ont collaboré dans le cadre de plusieurs consortiums régionaux.

Aujourd’hui, trois de ces consortiums ont décidé de conclure un partenariat plus large, nommé ACCORD, donnant lieu à une collaboration de 26 pays d’Europe et d’Afrique du Nord. Ensemble, ils souhaitent développer de nouveaux algorithmes afin d’affiner leurs prévisions.

Cette collaboration internationale autour des prévisions météorologiques devrait également permettre de renforcer la recherche afin d'anticiper au mieux les risques concernant les phénomènes extrêmes et le changement climatique.

Les 26 SNM seront également amenés à collaborer avec l’Organisation européenne pour l'exploitation des satellites météorologiques, le réseau européen EUMETNET et le Centre européen pour les Prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT).

Aujourd’hui localisé à Reading, au Royaume-Uni, une partie des équipes du CEPMMT devrait être relocalisée en 2021 sur le territoire de l’Union européenne. Cet organisme intergouvernemental, dédié à la connaissance et à la prévision du temps et du climat, travaille notamment sur la modélisation numérique de la planète, sur des analyses de données d’observations et sur des prévisions météorologiques et environnementales. Plusieurs villes de l’Union Européenne sont candidates et le choix de la ville hôte devrait être annoncé au cours du mois de décembre 2020. Pour la candidature française, c’est la ville de Toulouse, en Occitanie, qui est retenue.