Recherche

Parution du rapport annuel de l’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (Onerc)

Le Mardi 8 mars 2022

Vue des villages du Nantet et de Confolent (région Auvergne-Rhône-Alpes)
Crédits : Arnaud Bouissou / Terra

Le rapport annuel de l’Onerc au Premier ministre et au Parlement vient de paraître. Cette treizième édition aborde « La prospective au service de l’adaptation au changement climatique ».

Répondre aux inquiétudes des acteurs

Publié le 8 mars 2022, le rapport de l’Onerc est consacré à « La prospective au service de l’adaptation au changement climatique ». La prospective permet de répondre aux inquiétudes des acteurs publics et privés (ministère, territoire, commune, entreprise, citoyen…) face à la complexité des solutions à mettre en œuvre pour limiter les impacts du changement climatique. Elle permet aussi de développer des pistes d’actions adaptées à chaque cas.

Toutes les démarches et outils soulignent que l’adaptation est un processus de long terme et l’expérience montre que c’est un apprentissage constant.

Rapport de l’Onerc, 2022

Des exemples concrets

S’appuyant sur les travaux des services climatiques (scientifiques, services de météorologie), le rapport détaille les démarches et outils de prospective disponibles et les complète par des exemples d’acteurs déjà engagés. Il comporte deux grands chapitres :

  • les démarches et outils à la disposition des acteurs publics et privés ;
  • illustrations de la mobilisation prospective des acteurs publics et privés.

Principales missions de l’Onerc

L’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (Onerc) a pour missions principales de :

  • collecter et diffuser les connaissances scientifiques sur les impacts du changement climatique ;
  • formuler des recommandations en matière d’adaptation pour les territoires (métropole et outre-mer) ;
  • assurer le rôle de point focal national GIEC.

C’est dans le cadre de sa mission d’information que l’Onerc remet chaque année un rapport thématique au Premier ministre et au Parlement. Adaptation des domaines forestiers, risques encourus par nos littoraux face à la montée du niveau de la mer, solutions fondées sur la nature, Plan national d’adaptation au changement climatique, etc., font partie des sujets déjà traités.

Retrouvez l’intégralité du rapport de l’Onerc

Revenir en haut de la page