Oui pub : lancement de l’appel à candidatures auprès des territoires

Le Mercredi 29 septembre 2021


Crédits : Laurent Mignaux / Terra

Afin de lutter contre le gaspillage et la pollution induits par la publicité, la loi climat et résilience prévoit l’expérimentation du dispositif Oui pub par les collectivités volontaires. Ce dispositif vise à interdire la distribution d’imprimés publicitaires non adressés, sauf lorsque l’autorisation de les recevoir est indiquée de manière visible sur la boîte aux lettres. Les collectivités volontaires sont invitées à présenter leur candidature dès à présent pour participer à l’expérimentation.

Une volonté générale de lutter contre le gaspillage lié à la publicité

En 2019, ce sont plus de 894 000 tonnes d’imprimés publicitaires non adressés qui étaient distribués, dont une part significative a été jetée sans avoir été lue selon l’enquête de l’Ademe Quelles conditions et quelles retombées potentielles d’une opération pilote oui à la pub à l’échelle d’une collectivité ? L’expérimentation du Oui pub répond à ce constat et à une sensibilité de plus en plus forte des citoyens aux enjeux de réduction du gaspillage. Le dispositif devrait permettre par ailleurs aux collectivités de réduire leurs charges liées à la collecte et au traitement des déchets.

Ce dispositif permettra aux citoyens de recevoir uniquement les publicités spécifiquement souhaitées et aux collectivités participant à l’expérimentation d’assurer une évaluation des impacts environnementaux de la réduction des imprimés publicitaires non adressés, mais aussi de ses conséquences sur l’emploi, sur les comportements des consommateurs ainsi que des facteurs de réussite de mise en œuvre du dispositif.

Deux mois pour candidater et participer à l’expérimentation

Les collectivités volontaires peuvent candidater dès aujourd’hui à l’adresse : experimentation.ouipub@ademe.fr. Un maximum de 15 d’entre elles, dont la population totale ne doit pas excéder 10 % de la population française totale, sera sélectionné pour expérimenter le dispositif à l’échelle de leur territoire, pour une durée de 3 ans. Elles pourront bénéficier d’une aide financière afin de se faire accompagner par un bureau d’étude pour la mise en place, le suivi et l’évaluation du dispositif.

L’appel à candidatures sera clôturé le 26 novembre 2021. L’expérimentation débutera début 2022, pour une durée de trois ans.

L’évaluation du dispositif Oui pub

Grâce à cette expérimentation, le dispositif Oui pub sera évalué à l’aide de plusieurs indicateurs.

  • Des indicateurs d’impacts environnementaux : évolution des flux d’imprimés publicitaires non adressés jetés et de quantités de papiers consommées, impact en termes de report vers des pratiques numériques, etc.
  • Des indicateurs d’impacts économiques : réduction de charges pour les enseignes et éventuelles variations des ventes, évolution des coûts de gestion des déchets pour les collectivités et impacts sur les emplois (distribution des imprimés…).
  • Des indicateurs d’impacts comportementaux : niveau d’adoption de la mention « publicités acceptées » sur les boîtes aux lettres, effet de report vers d’autres supports de publicité dont numérique, etc.
  • Des indicateurs d’impacts de compréhension, d’adhésion et de satisfaction : niveau de compréhension du système mis en œuvre, implication des parties prenantes du territoire, satisfaction du public, etc.