De nouvelles évolutions sur le site Vigicrues

Le Vendredi 5 juin 2020

Crédits : D. Carles / Terra
Depuis mi-mars, Vigicrues propose de nouvelles données aux citoyens et aux acteurs de la gestion de crise.

L'accès à une cartographie dynamique est maintenant disponible. L’utilisateur peut ainsi avoir accès, de manière très fine, aux cours d’eau et aux stations hydrométriques se trouvant près de chez lui en zoomant sur la carte. La fonctionnalité est disponible sur l’onglet « dynamique » pour chaque territoire de prévision des crues. La cartographie statique est toujours présente par défaut : elle permet d’obtenir rapidement l'information de vigilance quel que soit le débit de la connexion de l'utilisateur.

Vigicrues

22 800 kilomètres surveillés

Le linéaire de cours d’eau surveillé par l’État a également augmenté : le réseau Vigicrues couvre 22 800 kilomètres en métropole, soit 475 kilomètres de plus. Cette augmentation concerne les cours d'eau de :

  • la Couze dans le département du Puy-de-Dôme ;
  • l'Arve et le Giffre en Haute-Savoie ;
  • la Canche dans le département du Pas de Calais ;
  • le Grand Morin dans le département de Seine-et-Marne ;
  • la Brenne en Cote-d'Or.

La vigilance crues est étendue au fleuve Maroni et à la rivière Lawa, en Guyane. Ces 338 kilomètres de linéaire surveillés, répartis en 4 tronçons, donnent également accès aux données de 18 stations hydrométriques.
Enfin, le nombre de stations hydrométriques disposant d'un affichage graphique des prévisions de crue a augmenté. Le site Vigicrues en recense 410 sur le territoire national, soit environ 60% des stations sur lesquelles la production de prévision est prévue.