Navire Bourbon en difficulté dans l’Atlantique

Le Vendredi 27 septembre 2019
Depuis le 26 septembre dans la matinée, le remorqueur Rhode du groupe Bourbon, navire battant pavillon luxembourgeois, est en difficulté au milieu de l’Atlantique à proximité d’un ouragan de catégorie 4.

Le centre régional opérationnel de sauvetage et de surveillance (CROSS) Antilles-Guyane coordonne les opérations de sauvetage entre les différents moyens et autorités concernés.

Le jeudi 26 septembre, à 10h03 heure de Paris, le CROSS Antilles-Guyane a été alerté d’une situation de détresse à bord du remorqueur Bourbon Rhode battant pavillon luxembourgeois. Le navire a pu être rapidement localisé.

L’opération de sauvetage a été lancée, alors que le navire était en transit dans la zone de
recherche sous responsabilité française, à plus de 1 200 milles nautiques (plus de 2000 km) à l’est de la Martinique, avec à son bord un équipage de 14 marins d’origine russe, philippine et ukrainienne. Il se trouvait alors à 60 miles nautiques, soit environ 100 km de l’oeil de l’ouragan de catégorie 4 « Lorenzo ».

A 10h42 (heure de Paris) le 26 septembre, il a été confirmé que les membres d'équipage étaient prêts à abandonner le navire. Le vraquier SSI Excellent, battant pavillon des Îles Marshall, a été dérouté sur demande du CROSS pour porter assistance à l’équipage. Dans des conditions météorologiques très mauvaises, le navire doit faire face à une voie d’eau dans sa partie arrière, ce qui compromet sa stabilité et sa flottabilité.

La frégate de surveillance Ventôse de la Marine nationale, basée à Fort-de-France, fait
actuellement route vers la position de la détresse, où elle est attendue le 30 septembre. Un survol est également envisagé par un avion de patrouille maritime, dès que les conditions de vol et de visibilité le permettront. Les Etats-Unis ont également été alertés des recherches dans la zone. L’opération en cours mobilise des moyens de sauvetage maritimes et aériens qui continuent à mettre tout en oeuvre pour porter secours à l’équipage.

La France assure la coordination du sauvetage maritime sur un espace de 24 millions de km2, soit 40 fois la superficie nationale terrestre. Les CROSS coordonnent ainsi chaque année près de 12 000 opérations de sauvetage.

 

Contact presse : 01 40 81 78 31