Mobilisation renforcée pour faciliter le retour en France des ressortissants français actuellement de passage en Algérie, au Maroc et en Tunisie

Le Samedi 6 juin 2020
En coopération avec les autorités algériennes, marocaines et tunisiennes qu’ils remercient, le ministère de l'Europe et des affaires étrangères et le secrétariat d’État chargé des transports ont poursuivi les discussions avec plusieurs opérateurs de transport.

Ces discussions permettent aujourd’hui de renforcer sensiblement les offres de transport au bénéfice de nos compatriotes encore bloqués en Algérie, au Maroc et en Tunisie, dans le contexte exceptionnel et totalement inédit de fermetures de frontières, d'aéroports, de trafic aérien, de circulation, décidées par ces pays en raison de la pandémie.

  • En Algérie : 

Plusieurs dizaines de vols Air France, Transavia et ASL ont été mis en place. Ils relient quotidiennement 4 à 5 fois par jour Alger à Paris. De nouvelles liaisons au départ de villes de province viennent d'être programmées d'Oran, d'Annaba, Béjaïa et Constantine.
 
Après celle du 1er juin, deux liaisons maritimes opérées par la compagnie Corsica Linea sont prévues les 7 et 9 juin entre Alger et Marseille (1000 passagers et 600 véhicules par traversée). D'autres liaisons sont envisagées dans les semaines à venir.

  • Au Maroc : 

Entre le 8 et le 25 juin, un programme spécial renforcé de 60 vols est mis en place par la compagnie Transavia reliant les villes de Casablanca et de Marrakech à Paris.
 
Air France poursuit désormais son programme hebdomadaire de 7 vols au départ de Marrakech et de Casablanca, 2 vols étant maintenant effectués par des avions gros porteurs.
 
S'agissant des liaisons maritimes entre le Maroc et l'Europe, un bateau de la compagnie La Méridionale arrive ce jour à Marseille en provenance de Nador, cinq traversées sont mises en place par la compagnie Balearia entre le 5 et le 9 juin. Elles permettront à des ressortissants français et à leurs véhicules de se rendre en Espagne. A la suite d'un accord négocié entre les autorités françaises et espagnoles, les passagers pourront, à titre dérogatoire, regagner la France.
 
Enfin, une liaison maritime opérée par la compagnie GNV est également programmée entre le port de Tanger-Med et Sète le 9 juin. D'autres traversées sont d'ores et déjà prévues.
En coordination avec les autorités marocaines, toutes ces options de rapatriement restent organisées par les consulats.

  • En Tunisie : 

Un deuxième vol hebdomadaire entre Tunis et Paris est désormais assuré par la compagnie Air France. Après la traversée entre Tunis et Marseille mise en place par Corsica Linea le 4 juin au profit de 1000 personnes, une nouvelle liaison maritime est prévue le 11 juin d'une capacité de 1000 passagers. D'autres traversées sont envisagées dans les semaines à venir.
 
Ces liaisons aériennes et maritimes spéciales qui mobilisent pleinement le ministère de l’Europe et des affaires étrangères, son réseau diplomatique et consulaire dans les pays concernés et le secrétariat d’État chargé des transports se poursuivront jusqu'au rétablissement des liaisons habituelles.