Le ministère de la Transition écologique publie une étude évaluant l’impact carbone des mesures prises depuis 2017

Le Mercredi 10 février 2021

Dans le cadre de la préparation de la loi Climat et Résilience, le ministère a souhaité faire expertiser l’impact carbone de l’ensemble des mesures prises en matière de lutte contre le dérèglement climatique depuis le début du quinquennat.

Réalisée par le Boston Consulting Group, cette étude s’inscrit dans une série d’évaluations, travaux et avis déjà réalisés par le ministère, le Conseil Economique Social et Environnemental ou encore le Haut Conseil pour le Climat. 
 
Les principales conclusions de l’étude sont :

  1. Les mesures prises ou en discussion couvrent l’ensemble des gisements de baisse d’émissions de gaz à effet de serre
  2. Le potentiel de réduction des émissions de gaz à effet de serre visé par l’ensemble des mesures déjà prises au cours du quinquennat et proposées dans le projet de loi « Climat et Résilience » est globalement à la hauteur de l’objectif de 2030, sous réserve de leur exécution intégrale et volontariste
  3. L’atteinte de ce potentiel suppose néanmoins d’engager des moyens inédits et une mobilisation massive et pérenne de l'ensemble des composantes de la Nation
  4. Le projet de loi « Climat et Résilience » vise avant tout à accompagner l’évolution des comportements pour rendre possible la transition écologique du pays, sa portée dépassant l'impact directement mesurable de ses dispositions
  5. Aller significativement au-delà de l’objectif actuel pour 2030 requiert cependant de faire pivoter les équilibres socio-économiques vers un modèle plus sobre

[Correction au 1er mars 2021 : une erreur matérielle a été corrigée dans la répartition des mesures en p.7]