L’écologie dans nos territoires : Emmanuelle Wargon, aujourd’hui en déplacement dans les Hauts-de-France, signe deux Contrats de transition écologique (CTE) qui permettent aux territoires qui le souhaitent d’engager des projets écologiques locaux.

Le Lundi 16 décembre 2019
Dans le cadre de son déplacement en région Hauts-de-France, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, signe aujourd’hui deux Contrats de transition écologique : celui de Sambre-Avesnois-Thiérache et celui de la Communauté d’agglomération Béthune-Bruay Artois Lys Romane.

À Hirson, dans l’Aisne, Emmanuelle Wargon a d’abord signé l’extension du Contrat de transition écologique et solidaire (CTE) de Sambre-Avesnois à la Thiérache voisine. Volet écologique du Pacte pour la réussite du territoire Sambre-Avesnois-Thiérarche, lancé par le Président de la République, Emmanuel Macron, le 8 novembre 2018, ce Contrat de transition écologique avait d’abord été déployé sur le territoire de la Sambre-Avesnois et couvre désormais l’intégralité du territoire prévu, après un an de travail et de concertations locales.

Ce contrat prévoit 54 millions d’investissements en faveur de la transition écologique territoriale, à travers une trentaine d’actions. L’extension, à elle seule, permettra de financer une dizaine d’actions, financées à hauteur de 16 millions d’euros, dont 10,4 millions d’euros issus des collectivités territoriales. Parmi les projets-phare de ce Contrat de transition écologique et solidaire, Emmanuelle Wargon a notamment salué la mise en place d’une unité de bois déchiqueté et la construction d’un réseau de chaleur à Hirson, ainsi que la création d’un tiers-lieu du vivre ensemble à Guise.

Puis, à Béthune, dans le Pas-de-Calais, Emmanuelle Wargon a ensuite signé le Contrat de transition écologique (CTE) de la Communauté d’agglomération Béthune-Bruay Artois Lys Romane. Lauréat de la 2e génération des Contrats de transition écologique (CTE), ce territoire avait débuté l’élaboration d’un contrat territorial en juillet 2019 et projette aujourd’hui de mener une douzaine d’actions, pour presque 28 millions d’euros, en particulier dans le domaine de l’économie circulaire et de la transition écologique.

Lors de son déplacement, Emmanuelle Wargon s’est enthousiasmée du déploiement prochain d’un réseau de chaleur sur la ville de Béthune, qui vise à valoriser les gaz de mine des anciennes galeries souterraines dans le réseau de chaleur urbain. L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), opérateur de l’État, a été un partenaire important de ce projet et faisait, à ce titre, partie des signataires de ce contrat.

Emmanuelle Wargon a également cité le projet de requalification écologique d’une partie du site de PSA à Douvrin, qui permettra de rendre à la nature une partie de l’ancien espace industriel Artois-Flandres.

En savoir plus sur la démarche des Contrats de transition écologique (CTE)
Les 19 contrats de la première génération des Contrats de transition écologique (CTE), réalisés entre février 2018 et juin 2019, ont généré plus de 400 actions et permis l’investissement de 660 millions d’euros en faveur de la transition écologique territoriale.
L’intégralité de leur contenu est détaillée sur la Plateforme CTE. Le 9 juillet dernier, 61 nouveaux contrats de transition écologique ont été annoncés, permettant le déploiement national de ce dispositif de contractualisation. Ce dispositif concerne désormais plus de 10 millions de nos concitoyens.
Retrouvez le dossier de presse « 1 an après le lancement des Contrats de transition écologique : les premiers résultats ! » en ligne