Label Villes et Villages étoilés : découvrez les résultats de l'édition 2019-2020

Le Vendredi 28 mai 2021


Crédits : D. Valente / Terra

Pour l'édition 2019-2020 du label national Villes et Villages Étoilés, l'Association nationale pour la protection du Ciel et de l'environnement nocturnes (ANPCEN) annonce la labellisation de 364 communes françaises, situées dans 76 départements et 14 régions différents. Pour la première fois, quatre territoires, dans quatre régions différentes, se voient décerner la distinction « Territoire de Villes et Villages étoilés » pour les résultats collectifs obtenus et leur implication de territoire.

Extinction complète ou partielle de l’éclairage public, aucune mise en lumière du patrimoine naturel, non-utilisation de la lumière blanche néfaste pour l’environnement : toutes ces démarches peuvent permettre aux collectivités de bénéficier du label Villes et Villages étoilés. Lancé en 2009, le concours vise également à soutenir les municipalités qui travaillent sur l’orientation de leurs luminaires, la maîtrise de leurs consommations électriques et qui déploient des actions d’information et de sensibilisation auprès des citoyens et acteurs du territoire.

Annoncés en mai 2021, les résultats de l'édition 2019-2020 labellisent, pour une durée de cinq ans, 364 communes dans 76 départements et 14 régions. Cette édition distingue pour la première fois collectivement quatre territoires, de la plus petite commune, Roussieux (Drôme, Auvergne-Rhône-Alpes) qui compte 23 habitants, à la plus grande, Strasbourg (Bas-Rhin, Grand Est) qui compte 280 000 habitants. Cela marque un cap dans le label et la coopération de plusieurs années entre l'ANPCEN et cette dernière.

Depuis 20 ans, l’Association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement nocturnes (ANPCEN) travaille sur la qualité de la nuit dans une approche globale des enjeux de la lumière : biodiversité et paysages, énergie et climat, sommeil et santé, sécurité, écoconception et déchets, dépenses publiques, observation astronomique, etc. Présente localement, l’association mène plusieurs actions : appui scientifique et technique, pédagogie, conférences, stands, animations locales… Elle a reçu l’agrément national des associations de protection de l’environnement.

Une trame étoilée unique en France

722 communes sont donc actuellement labellisées de 1 à 5 étoiles, avec une progression de près de 26 % des résultats globaux depuis 2018. Selon l'ANPCEN, les villes labélisées éclairent 34 % de moins que la moyenne nationale. L'éclairage public constitue le deuxième poste d'investissement d'une collectivité et représente un coût de 2 milliards d'euros en France chaque année. Fin 2018, deux arrêtés sont entrés en vigueur, se substituant à l'arrêté de 2013. Ils imposent de nouvelles plages horaires pour l'extinction des lumières, de nouvelles normes techniques et un volet de contrôle.