Jean-Baptiste Djebbari rappelle les fortes restrictions de déplacements depuis le Brésil vers la France

Le Lundi 12 avril 2021

Afin de ralentir la progression de l’épidémie de COVID-19 et de ses variants dans le monde, tout déplacement international - depuis l’étranger vers la France et de France vers l’étranger - est strictement encadré jusqu’à nouvel ordre.

Seuls les voyageurs disposant d’un motif impérieux sont autorisés à voyager vers ou depuis un pays étranger.
Les passagers sont susceptibles d’être verbalisés à l’occasion de contrôles aléatoires notamment dans les aéroports en cas de non-respect de ces règles.
Ces dispositions sont conformes à ce que la plupart des pays européens ont aussi instauré.

Le ministre rappelle ainsi les différentes mesures mises en place pour limiter très fortement les déplacements depuis le Brésil au vu de la situation sanitaire préoccupante dans ce pays.

- Au départ du Brésil :
Un contrôle strict et ferme est réalisé avant tout embarquement. Chaque personne doit présenter une attestation de test PCR négatif et pour chaque passager, non européen ou non résident européen, une preuve d’un motif impérieux nécessitant une venue en France.
Tout déplacement touristique entre la France et le Brésil, y compris via un autre pays, est formellement interdit dans les deux sens.
 
- A l’arrivée en France :
Les passagers qui présenteraient un test douteux sont systématiquement re-testés à l’arrivée. Et dans la majorité des cas, l’ensemble des passagers des vols venant du Brésil sont resoumis à un test antigénique à leur arrivée en France.
Si un test est positif, la personne a l’obligation de se placer immédiatement en quatorzaine et de réaliser au plus vite un test PCR.