Jean-Baptiste Djebbari appelle à une harmonisation européenne des mesures sanitaires de déconfinement dans les transports aériens et maritimes et à soutenir les opérateurs des transports pour sortir de la crise COVID-19

Le Samedi 2 mai 2020
Un Conseil des ministres européens des transports extraordinaire s’est réuni le 29 avril en visioconférence afin de traiter des mesures urgentes encore à prendre dans les transports pour faire face aux conséquences de la crise de COVID-19, ainsi que pour évoquer les actions européennes nécessaires en prévision des déconfinements nationaux.

Avec ses homologues allemand, italien et espagnol, Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État chargé des Transports, a signé à cette occasion un appel conjoint à la Commission pour qu’elle contribue à la bonne coordination des mesures sanitaires de déconfinement s’agissant des transports transfrontaliers au sein de l’Union afin d’aboutir à une mise en œuvre harmonisée.

Les quatre États demandent aussi que la Commission autorise les compagnies aériennes et maritimes à pouvoir privilégier, à titre temporaire, des remboursements sous forme d'avoirs (remboursables à l’issue d’une période de validité) au bénéfice des passagers dont les vols ont été annulés, pour leur permettre de reprogrammer leurs déplacements. Cette proposition est d’ores et déjà soutenue par douze États membres, au vu de son caractère essentiel pour permettre à ces opérateurs, fortement impactés par la crise, de faire face à ce choc qui met leur survie financière en jeu.

La France, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne ont également pris position pour insister sur le rôle fondamental du secteur des transports dans le soutien à la relance. Dans ce cadre, ils ont notamment appelé l’Union européenne à soutenir financièrement le secteur du fret ferroviaire, en particulier ses opérateurs, fragilisés par la crise, qui sont un vecteur essentiel de compétitivité pour l’industrie européenne et de transition écologique. Enfin, dans le cadre du Green Deal européen, ce groupe des 4 ministres européens des transports, impulsé par Jean-Baptiste Djebbari, insiste pour que l’Union amplifie son soutien en faveur de la R&D afin d’accélérer la décarbonation des transports, en particulier celle de l'aéronautique européenne, et de se positionner ainsi en tant que leader dans la conception des avions du futur.

« L’Union européenne a un rôle clé à jouer dans la définition de solutions concrètes pour assurer une bonne harmonisation des règles lors du déconfinement pour les transports ; elle doit aussi prendre part à l’effort financier en faveur des transports en particulier s’agissant des opérateurs de fret ferroviaire dans la crise que nous traversons. Je me réjouis par ailleurs que la très grande majorité des Etats membres ait appuyé ma demande d’autoriser les compagnies aériennes et maritimes de privilégier temporairement le recours à des avoirs en cas d’annulation de voyage, afin de soulager leur trésorerie tout en protégeant le droit des passagers au remboursement», indique Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État chargé des Transports.