Hébergement des personnes sans domicile fixe : Emmanuelle Wargon annonce le maintien de toutes les places ouvertes pendant la crise

Le Vendredi 21 mai 2021

Avec le maintien des 43 000 places supplémentaires ouvertes depuis le premier confinement, les personnes hébergées sont garanties de le rester jusqu’à ce qu’une solution de sortie vers le logement leur soit proposée.

Depuis le premier confinement, le Gouvernement a fait de la mise à l’abri des personnes sans domicile fixe une priorité, traduite par l’ouverture de plus de 40 000 places d’hébergement.

Alors que la trêve hivernale prolongée par le Gouvernement prend fin au 31 mai, Emmanuelle Wargon annonce ce matin le maintien jusqu’à fin mars 2022 des 200 000 places d’hébergement actuellement ouvertes.

Pour la première fois dans le secteur de l’hébergement d’urgence, aucune fermeture de place ne se fera à l’issue de la période hivernale. Les personnes hébergées le seront en hiver comme en été, ce qui permet la continuité de l’accompagnement social vers l’accès au droit, à la santé, au logement, à l’emploi. Il s’agit de sortir de la « gestion au thermomètre » de l’hébergement d’urgence, avec des places qui resteront ouvertes toute l’année.

En parallèle, les actions de sortie de l’hébergement vers le logement vont s’intensifier dans le cadre de la politique du Logement d’abord. Depuis le lancement de cette stratégie par le Président de la République en septembre 2017, ce sont 235 000 personnes qui ont pu accéder à un logement pérenne. Ces efforts vont s’intensifier et permettre à moyen et long termes de réduire progressivement le parc d’hébergement d’urgence pour développer plus de solutions de logement social, de résidences sociales, de pensions de famille.

Enfin, un travail étroit va être mené en lien avec les associations pour transformer le parc d’hébergement en des centres de meilleure qualité, réduire la part des nuitées hôtelières et développer les structures d’hébergement garantissant un accompagnement social adapté aux besoins des personnes. 

Le gouvernement est fortement mobilisé pour protéger les personnes en situation de grande précarité en leur garantissant un hébergement digne et un accompagnement personnalisé, premiers pas vers l’insertion et l’accès au logement.