Habiter la France de demain : les tables rondes

Le Jeudi 2 septembre 2021

logo bleu habiter la france de demain
Crédits : MTE- DICOM

Co-construite par l’ensemble des parties prenantes (élus locaux, citoyens, professionnels, experts…) la démarche “Habiter la France de demain” remet à plat une vision à la fois réaliste du futur des villes et cherche à proposer un avenir désirable et positif aux Français. À partir du 30 août 2021, la démarche entre dans sa dernière phase : 6 semaines thématiques de réflexions organisées autour de tables rondes.

6 semaines de réflexion pour conclure la démarche "Habiter la France de demain"

 
Semaine Thème de la semaine
30/08 - 05/09 Impact de la crise sanitaire
sur le lieu de vie : exode
ou statu quo ?
06/09 - 12/09 Intérieurs / extérieurs : bien
vivre dans son logement
13/09 - 19/09 Rénover, réhabiliter, transformer
: de la qualité de vie
à la protection de la planète
20/09 - 26/09 Travailler, se déplacer, consommer,
habiter : l’alliance
des possibles
27/09 - 03/10 Vivre ensemble, mixité sociale
: dépasser les promesses
04/10 - 10/10 Aménagement, construction,
urbanisme : concilier
durable et désirable
Le 14/10

Habiter la France de demain : réconcilier les contraintes

Table ronde n°5 : mixité sociale, une vraie volonté de faire mieux

La 5è table ronde de la démarche Habiter la France de demain, abordait la question de la mixité sociale dans les logements et les quartiers. Un sujet délicat qui adresse à la fois l’immeuble, le quartier, la politique de la ville, les équipements et l’école publique. Rendre les futurs logements sociaux plus acceptables par les élus et les riverains passera par plus de concertation et plus de qualité des biens proposés. La prise en compte du parcours résidentiel des attributaires permettra aussi de mieux planifier les investissements, de mieux les localiser et de mieux les affecter. C’est par un ensemble de démarches vertueuses que la mixité sociale aura une chance de se développer à plus grande échelle.

Compte-rendu de la table ronde

Table ronde n°4 : vers une hybridation des villes pour allier envies et nécessités

En ouvrant la table ronde du 21 septembre, Emmanuelle Wargon a souligné combien la crise sanitaire a accéléré l’évolution des lieux de vie, de travail, de loisir, de consommation: ils suivent une nouvelle tendance qui indique que les Français veulent vivre autrement, avec moins de temps perdu dans les transports pour les trajets domicile-travail. Les débats ont abordé le sujet de la mixité fonctionnelle en s’attardant plus particulièrement sur la question des tiers lieux puis de la ville productive.

Compte-rendu de la table ronde

Table ronde n°3 : Rénovation globale et transformation : le changement d'échelle au coeur du débat

Dans son introduction à la 3ème table ronde « Habiter la France de demain », Emmanuelle Wargon a rappelé l’enjeu du thème Rénovation / Transformation : le changement d’échelle. La rénovation énergétique est un succès mais pourrait-elle susciter une rénovation plus large des logements pour plus de confort et d’adaptation ? La transformation des immeubles de bureau en logements reste un vrai sujet d’étude, avec un formidable gisement à exploiter dans les prochaines années. Mais pour parvenir à une massification aussi bien de la rénovation globale que de la transformation, les pouvoirs publics et l’ensemble de la filière vont devoir trouver des terrains d’entente. Des solutions innovantes existent et d’autres vont voir le jour car il y a un consensus général sur l’importance et l’intérêt du sujet.  

Compte-rendu de la table ronde

Table ronde n°2 : Intérieurs / extérieurs : bien vivre dans son logement

L'équation de la qualité du logement face aux coûts de construction. Pour cette deuxième table ronde « Habiter la France de demain » qui s’est tenue le 8 septembre, Emmanuelle Wargon a proposé aux invités de débattre autour de l’aménagement intérieur des habitations, tout particulièrement dans le collectif. Deux temps forts ont donné lieu à des échanges nourris : l’enquête Qualitel sur l’état des lieux du logement des Français, et la présentation du référentiel porté par la Mission sur la qualité du logement. Au-delà des chiffres, on constate que le ressenti des Français sur leur logement n’est pas satisfaisant. Les réflexions, les recherches et les études montrent néanmoins qu’il est possible d’inverser cette tendance et de ne plus considérer la qualité comme une variable d’ajustement lors de la construction. Le référentiel porte un certain nombre de propositions et de leviers qui vont dans ce sens.

Compte-rendu de la table ronde

Table ronde n°1 : Impact de la crise sanitaire sur le lieu de vie : exode ou statut quo ?

La 1ère des 6 tables rondes « Habiter la France de demain » s’est tenue mardi 31 août au ministère du Logement. Présidée par Emmanuelle Wargon, cette rencontre a permis de confronter des points de vue sur la situation réelle des mouvements de population des villes, par rapport à une hypothèse d’exode. La vingtaine d’intervenants a pu débattre et témoigner autour de deux études : l’une factuelle du Conseil supérieur du notariat sur le marché immobilier, ses prix et la réalité des transferts entre les régions, et l’autre de Procivis / Harris Interactive sur les trajectoires d’habitation des Français qui souligne plusieurs paradoxes.

Compte-rendu de la table ronde