La France réduit de -1,7% ses émissions de gaz à effet de serre en 2019 par rapport à 2018, un résultat supérieur aux objectifs fixés dans la Stratégie nationale bas carbone

Le Lundi 8 février 2021

Selon une estimation actualisée du Centre interprofessionnel technique d'études de la pollution atmosphérique (CITEPA), les émissions de gaz à effet de serre de la France pour l’année 2019 sont de 437 Mt CO2, soit une baisse de 1,7 % par rapport à 2018. Cela représente une baisse de 19,7% par rapport à 1990 et de 20,7% par rapport au niveau de 2005.

Le niveau d’émissions de 2019 montre donc que le budget carbone de la Stratégie Nationale Bas Carbone (443 MtCO2e) est respecté avec une marge de 6 MtCO2e, et que la baisse 2019/2018 est supérieure à la baisse moyenne attendue par la trajectoire de la SNBC entre ces deux années (-1,5 % par an).

Le combat mené depuis le début du quinquennat pour lutter contre le dérèglement climatique porte ses fruits. Il doit être poursuivi pour atteindre l’objectif de la neutralité climatique en 2050. En 2019, l’usage du fioul régresse ainsi dans le secteur tertiaire comme dans le résidentiel, grâce notamment aux politiques incitatives du Gouvernement qui ont permis de remplacer plus de 100 000 chaudières au fioul par des chauffages performants et moins émetteurs cette année-là. Ce mouvement va s’accélérer avec l’interdiction de leur remplacement après 2022. Dans le secteur industriel, les émissions de gaz fluorés (HFC), utilisés par exemple pour le processus de refroidissement ont fortement baissé en 2019, en lien avec les réglementations européennes et les incitations mises en place par le Gouvernement.

Le Gouvernement a par ailleurs engagé de nombreux chantiers pour faire entrer pleinement le modèle économique français dans la transition écologique, avec l’adoption de mesures structurantes dans la loi énergie et climat, la loi d’orientation des mobilités ou encore la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire et la mise en œuvre de France Relance comprenant 30 milliards d’euros d’investissements verts.

La prochaine étape de ce combat est la présentation en Conseil des ministres du projet de loi Climat et Résilience le mercredi 10 février prochain. Avec cette nouvelle loi, l’objectif est de faire entrer l’écologie dans le foyer de chaque Français et d’accélérer l’adoption de nouvelles manières de se déplacer, de se nourrir, de consommer ou encore de se loger en faveur de la lutte contre le changement climatique.

Nos efforts payent. En 2019, la France a baissé ses émissions de gaz à effet de serre de -1,7%. C’est un résultat supérieur à l’objectif de -1,5% qui a été fixé dans notre stratégie pour atteindre la neutralité carbone en 2050. Cela veut dire que les mesures que nous avons prises -– le remplacement des chaudières au fioul par exemple -– fonctionnent. Il nous reste beaucoup de chemin à faire, mais nous sommes sur les rails pour respecter nos engagements.

Barbara Pompili

Retrouvez en ligne :

 

 

Le CITEPA réalise pour le compte du ministère de la Transition écologique l’inventaire national des émissions de polluants atmosphériques et de gaz à effet de serre.

Ces résultats font partie de la publication de la nouvelle version de l’inventaire national au format dit « SECTEN ». Les chiffres consolidés pour les émissions de gaz à effet de serre en 2019 seront transmis à la Convention des Nations Unies sur le climat (CCNUCC).