La France porte une ambition forte pour que l’Europe soit à la hauteur du défi écologique

Le Mardi 19 novembre 2019

Elisabeth BORNE, Ministre de la Transition écologique et solidaire, s’est rendue aujourd’hui à Bruxelles pour une première série de réunions de travail avec trois commissaires européens en charge de différents volets de la transition écologique et solidaire.

Elle a d’abord rencontré Margareth VESTAGER en charge du marché intérieur et de la concurrence pour échanger notamment sur la régulation du nucléaire historique. Il a été convenu d’intensifier les échanges techniques en vue d’une prochaine rencontre au premier trimestre 2020 sur ce dossier qui constitue une priorité du gouvernement. La rencontre a été l’occasion également d’évoquer l’ensemble des sujets en cours sur le secteur de l’énergie et des transports.

La rencontre avec le vice-président désigné en charge du climat Franz TIMMERMANS a permis d’évoquer la préparation du Green deal, d’échanger sur la vision de la nouvelle présidence en matière d’ambition climatique, de financement de la transition, d’économie circulaire et de biodiversité. A cette occasion, la ministre s’est félicitée de l’adoption de la nouvelle stratégie « énergie » de la BEI qui prévoit la fin du soutien aux énergies fossiles à partir de fin 2021.

La Ministre a ensuite rencontré Kadri SIMSON, commissaire désignée en charge de l’énergie pour évoquer les principales priorités en matière de transition énergétique et de mise en œuvre du paquet européen adopté en 2018. La ministre a réaffirmé la volonté française de rehausser l’ambition au niveau européen pour 2030.

« La France porte une ambition forte pour que l’Europe soit à la hauteur du défi écologique et porte un Green deal ambitieux. Ces premiers entretiens ont permis de partager cette priorité avec trois commissaires qui joueront un rôle central dans la nouvelle commission européenne".

Élisabeth Borne