« France 2030 » : cap sur la transition écologique

Le Jeudi 14 octobre 2021


Crédits : Arnaud Bouissou / Terra

Construire une économie décarbonée, résiliente et souveraine, tel est l’objectif du plan « France 2030 » présenté par le Président de la République mardi 12 octobre 2021. Doté de 30 milliards d’euros sur cinq ans, le nouveau programme d’investissement prévoit d’en consacrer près de la moitié à la transition écologique.

Soutenir massivement la recherche et le développement

« France 2030 » vise à préparer notre pays aux enjeux de la décennie pour mieux comprendre, mieux vivre, mieux produire. L’émergence de futurs champions technologiques au service de la transition écologique s’articule autour de trois grands axes :

1/ Décarboner l’industrie

L’industrie représente aujourd’hui 18 % des émissions de gaz à effet de serre de la France. L’objectif est de réduire ces émissions de 35 % entre 2015 et 2030. Le plan d’investissement se concentre quelques secteurs très émetteurs (aciérie, cimenterie, chimie) afin de les accompagner financièrement dans leur décarbonation.

Parallèlement, il prévoit aussi le développement de matériaux plus durables, comme les alternatives au plastique à usage unique, et l’amélioration du recyclage pour traiter des résines comme le polystyrène…

2/ Décarboner la mobilité

En France, la mobilité est le premier secteur émetteur avec 35 % des émissions de gaz. Le plan d’investissements retient deux secteurs :

– le secteur aérien, avec un axe de travail sur les biocarburants et un second sur la décarbonation de l’avion lui-même.

– la filière automobile, avec l’objectif de produire 2 millions de véhicules électriques et hybrides par an en 2030 et de relocaliser en France les technologies de demain (batteries, solutions hydrogène…). Le plan prévoit également de mailler l’ensemble du territoire avec un réseau de bornes de recharge rapide.

3/ Décarboner l’énergie

Le système énergétique français va connaître de profondes mutations, qui vont engendrer une augmentation de la consommation électrique dans les années qui viennent : remplacement des combustibles fossiles qui constituent encore 2/3 de notre consommation, électrification d’usages dans les transports et l’industrie notamment…Pour produire cette électricité décarbonée sur notre territoire, le plan d’investissement identifie trois priorités : les énergies renouvelables, en s’assurant de la relocalisation industrielle de certaines activités (production de cellules photovoltaïques, de composants électroniques pour l’éolien…), l’hydrogène, avec le développement d’une filière en France, et la recherche et développement de projets de petits réacteurs nucléaires et de réduction des déchets.

Deux volets, l’un sur l’agriculture durable, l’autre sur la filière bois, complètent ces actions prioritaires. S’y ajoute aussi, la question de la formation, transversale au plan d’investissement, et qui inclut les métiers de la transition écologique.

Les 10 objectifs « France 2030 »

Objectif 1 : Faire émerger en France des réacteurs nucléaires de petite taille, innovants et avec une meilleure gestion des déchets.

Objectif 2 : Devenir le leader de l’hydrogène vert.

Objectif 3 : Décarboner notre industrie.

Objectif 4 : Produire près de 2 millions de véhicules électriques et hybrides.

Objectif 5 : Produire le premier avion bas-carbone.

Objectif 6 : Investir dans une alimentation saine, durable et traçable.

Objectif 7 : Produire 20 biomédicaments contre les cancers, les maladies chroniques dont celles liées à l’âge et de créer les dispositifs médicaux de demain.

Objectif 8 : Placer la France à nouveau en tête de la production des contenus culturels et créatifs.

Objectif 9 : Prendre toute notre part à la nouvelle aventure spatiale.

Objectif 10 : Investir dans le champ des fonds marins. 

En savoir +