FAQ Covid-19 : la gestion des déchets, la réparation d'objets, l'achat de seconde main

Le Jeudi 12 novembre 2020
Foire aux questions sur les impacts des mesures relatives à l'état d'urgence sanitaire sur la gestion des déchets, la réparation d'objets et l'achat de seconde main : accès aux déchèteries, aux ressourceries, gestion des encombrants, des déchets verts, fonctionnement des centres de tri...

Gestion des déchets, réparation d'objets et achat de seconde main

Ai-je le droit d'aller à la déchèterie ou d’apporter mes déchets à un point d’apport volontaire ?

Oui, cela est autorisé, car ces lieux font partie des services publics qui restent en activité. Vous pouvez donc vous rendre à une déchèterie, publique ou privée, à un point ou une benne d’apport volontaire de déchets ou encore à votre composteur de proximité, même si l’installation la plus proche est située à plus d’un kilomètre de votre domicile. Il vous faut pour cela vous munir de votre attestation de déplacement dérogatoire en cochant la case « déplacement pour se rendre dans un service public ».

En ce qui concerne plus spécifiquement l’accès aux déchèteries publiques, les collectivités sont pleinement mobilisées pour les maintenir ouvertes. Vérifiez toutefois si votre déchèterie est bien ouverte et quelles sont les modalités d’accès.

Attention, en cas de fermeture, vous ne devez en aucun cas laisser vos encombrants dans la nature, sur le trottoir ou devant la grille de la déchèterie (sanction allant jusqu'à 1 500 € et la confiscation du véhicule).

Y a-t-il des consignes spécifiques à suivre pour le tri des déchets ?

Vous pouvez continuer à trier et jeter vos différents déchets de la même manière qu’habituellement, y compris les emballages. Les collectivités et les opérateurs de gestion de déchets sont mobilisés pour maintenir l’ensemble des collectes sélectives ainsi que pour assurer le fonctionnement des centres de tri et de recyclage.

Attention, les masques, les gants, les mouchoirs et les lingettes nettoyantes ne doivent pas être jetés dans la poubelle jaune, mais dans la poubelle à ordures ménagères (poubelle du tout venant).

Où jeter les mouchoirs, masques, gants et lingettes de nettoyage que j’utilise chez moi ?

Une fois utilisés, les mouchoirs, les gants, les masques ou les lingettes doivent être jetés dans la poubelle à ordures ménagère (ou poubelle tout venant).

Pour les personnes malades, contacts ou ayant des symptômes : les masques, gants, mouchoirs et lingettes à usage unique doivent être jetés dans un sac plastique spécialement dédié, opaque, et fermé. Lorsque celui-ci est plein, il doit être placé dans un deuxième sac répondant aux mêmes caractéristiques, fermé et stocké au domicile durant 24 heures, puis jeté dans la poubelle des ordures ménagères (ou poubelle tout-venant).

Attention, aucun de ces produits ne doit être jeté dans la poubelle des déchets recyclables ou poubelle jaune (emballages, papiers, plastiques), dans le compost ou dans la nature ! Il ne faut pas non plus jeter les lingettes dans les toilettes, car vous risqueriez de les boucher ou d'obstruer les réseaux publics d'assainissement.

 

Que faire de mes déchets verts (ou déchets végétaux) ?

Les collectivités sont mobilisées pour maintenir les déchèteries ouvertes sur l’ensemble du territoire. Vous pouvez donc vous y rendre avec une attestation de déplacement, en cochant la case « déplacement pour se rendre dans un service public » et en vous renseignant préalablement sur les conditions d’accès (consultez le site de votre commune ou de votre intercommunalité).

Vos déchets verts peuvent aussi être utilisés pour réaliser votre propre compost. Il présente de nombreux avantages : il sert de terreau pour les plantes en pot ou dans votre jardin et améliore la structure et la qualité du sol. Vous recyclez ainsi utilement vos déchets.

Ne brulez surtout pas vos déchets verts car, en se consumant, ils libèrent des substances toxiques et polluantes très néfastes pour la santé et l’environnement.

Je profite de ce temps libre pour faire du tri dans mon garage. Est-ce que je peux me débarrasser des encombrants ?

Les collectivités sont mobilisées pour maintenir les déchèteries ouvertes sur l’ensemble du territoire. Vous pouvez donc vous y rendre avec une attestation de déplacement, en cochant la case « déplacement pour se rendre dans un service public » et en vous renseignant préalablement sur les conditions d’accès (consultez le site de votre commune ou de votre intercommunalité).

Si toutefois votre déchetterie est fermée, nous vous invitons à stocker vos encombrants chez vous en attendant sa réouverture. Ne les laissez en aucun cas dans la nature ou sur le trottoir (sanction allant jusqu'à 1500 € et confiscation du véhicule).

 

Est-ce que je peux me rendre dans une ressourcerie ?

Le dépôt de produits usagés par les particuliers en ressourcerie peut être assimilé au service public de gestion des déchets et reste à ce titre autorisé. Il convient toutefois de s’assurer que la ressourcerie est bien en activité et de se munir d’une attestation de déplacement dérogatoire.

L’achat de produits d’occasion en ressourcerie est quant à lui soumis aux mêmes règles que les autres activités commerciales et il convient donc de s’assurer que la vente des produits concernés est bien autorisée par le décret prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. C’est le cas par exemple pour le matériel informatique ou de télécommunication ou encore pour les activités de livraison et de retrait de commandes.

 

 

Quelles sont les règles à respecter pour les agents qui collectent les déchets ?

La préoccupation constante du Gouvernement est d’assurer la protection des agents grâce à la mise en place d’une organisation du travail qui permette le respect des gestes barrières.

Un travail étroit est mené entre le ministère de la Transition écologique, le ministère des Solidarités et de la Santé et les fédérations professionnelles pour adopter les règles appropriées pour chaque métier au sein de la chaîne des déchets.

Je souhaite acheter objet proposé par un particulier sur un site de vente d’occasion, est-ce possible ? Si oui, puis-je me rendre au-delà de la limite d’un kilomètre pour aller le récupérer ?

Il est nécessaire pour récupérer un article acheté à un particulier d'utiliser l’envoi et la livraison. Néanmoins il est possible d'aller récupérer un article au domicile d'un particulier, uniquement si l'envoi et la livraison sont impossibles et si l'achat représente un besoin impératif. Il faut cocher la case « achat de première nécessité » sur l'attestation de déplacement dérogatoire. Il convient alors de respecter scrupuleusement les gestes barrières et le port du masque lors de la récupération de l'article.

Je veux faire don d'un objet à une association, puis-je dépasser le rayon des 1 km pour déposer ce bien dans les locaux de l'association ?

Les dons aux associations sont autorisés dans le cadre de l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires. Il est possible de se déplacer au-delà du rayon d’un kilomètre autour du domicile pour le faire.

J’ai l’habitude d’acheter des produits en vrac. Est-ce que je peux continuer sans mettre ma santé et celle de mes proches en danger ?

La vente en vrac ne présente pas plus de risques en période de crise épidémique qu’en période normale. Vous pouvez donc continuer d’acheter vos produits en vrac, en respectant les règles d’hygiène de base.

J’ai un appareil ou un objet endommagé. Est-ce que je peux me rendre chez un réparateur ? Si oui, au-delà de 1 km ?

Il convient de vous assurer que l’activité de réparation est bien couverte par le décret prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. C’est le cas par exemple de la réparation des vélos, des motos, des voitures, des ordinateurs, des téléphones et plus généralement des biens personnels et domestiques. Vous devez pour cela vous munir de votre attestation de déplacement dérogatoire.