Emmanuelle Wargon signe aujourd’hui le Contrat de transition écologique (CTE) du Beauvaisis qui mise sur une agriculture et une alimentation plus durables

Le Jeudi 9 janvier 2020
Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, a signé aujourd’hui le Contrat de transition écologique (CTE) de la Communauté d’agglomération du Beauvaisis, dans l’Oise (60) dans la région des Hauts-de-France.

Dans cette région rurale, connue pour son aéroport international (Beauvais-Tillé), le CTE a pour ambition de repenser la tradition agricole du territoire pour aller vers une agriculture plus locale, biologique et circulaire.

Ce contrat mobilise tous les acteurs locaux, publics comme privés, au niveau de l’agglomération du Beauvaisis et mise sur les producteurs locaux. L’agriculture biologique et la transformation sont ainsi au cœur de ce projet de transformation durable du territoire. Le contrat représente un montant total d’investissements de 1,1 million d’euros, dont la moitié sont des financements issu du secteur privé.

Trois exemples d’actions concrètes :
 

•    Une restauration collective de meilleure qualité et plus durable

Dans l’idée de sortir d’une société du tout-jetable pour aller vers une société du réutilisable, le CTE a pour objectif de développer des solutions alternatives aux contenants plastiques jetables en restauration collective. Un groupe de recherche et expérimentation sera lancé dans ce but et la Communauté d’agglomération du Beauvaisis en assurera l’animation et le suivi, tout en garantissant sa mise en lien avec les différents acteurs concernés par le sujet et son appui dans la mise en place des projets.

Cette nouvelle politique permettra aussi de réduire la charge financière pour les communes et donc de se donner des marges de manœuvre pour introduire plus de denrées alimentaires biologiques et locales dans la restauration collective publique. Développer cet approvisionnement plus durable est essentiel pour consolider les filières alimentaires de proximité, mais également proposer des débouchés stables et de nouvelles opportunités économiques aux agriculteurs et agricultrices qui souhaitent convertir leur mode de production à l’agriculture biologique.

Une cartographie de l’offre en produits agricoles de proximité sera également réalisée pour promouvoir les filières alimentaires courtes, en rapprochant les consommateurs et les producteurs locaux.
 

•    Des familles zéro-déchet et zéro gaspillage

L’opération consiste à promouvoir certains éco-gestes et modes de consommation responsables via l’accompagnement d’un nombre restreint de citoyens qui se voient fixés un objectif de réduction de leur production de déchets. L’objectif est de faire de la commune de Bailleul une ville-pilote en matière de réduction de déchets avant la mise à l’échelle du dispositif sur l’ensemble de l’agglomération du Beauvaisis.
 

•    Des Assises territoriales de la transition agricole et alimentaire
 
Cet évènement sera organisé pour mobiliser, concerter et former différents acteurs du territoire (élus, monde agricole, professionnels de santé mais aussi citoyens) sur les enjeux de la transition agricole et alimentaire du Beauvaisis. L’objectif est de favoriser l’appropriation collective du sujet et contribuer à l’émergence d’une vision partagée autour de l’ambition du territoire.

Lancés par le Gouvernement en février 2018, les Contrats de transition écologique (CTE) ont pour ambition de mobiliser tous les acteurs, publics comme privés dans les territoires. À travers des actions concrètes, 19 territoires se sont engagés dans la démarche et ont construit un projet local avec l’État. Ils impulsent aujourd’hui une dynamique territoriale forte dans la transition écologique, source d’inspiration pour les 61 nouveaux territoires engagés dans un CTE.

Émanation des collectivités territoriales, les CTE sont construits sur la base des spécificités locales. Ces contrats sont passés entre l’État et les collectivités pour accompagner et soutenir la transformation écologique des territoires dans une démarche innovante. Ils illustrent la méthode souhaitée par le Gouvernement : une co-construction avec les territoires d’une transition écologique génératrice d’activités économiques et d’opportunités sociales.

L’intégralité de leur contenu est détaillée sur la Plateforme CTE.
Retrouvez le dossier de presse « 1 an après le lancement des Contrats de transition écologique : les premiers résultats ! » en ligne

 

Contact presse : 01 40 81 78 31