Emmanuelle Wargon, le mouvement HLM, la Banque des Territoires et Action Logement signent un protocole d'engagements pour relever le défi de produire 250 000 logements sociaux en 2 ans

Le Vendredi 19 mars 2021

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, réunit ce jour les principaux acteurs du logement social en France et signe avec eux un protocole commun d’engagement pour relever le défi de produire 250 000 logement sociaux sur 2 ans, en 2021 et 2022. L’Etat, le Mouvement HLM, la Banque des Territoires, Action Logement et 4 fédérations HLM, en présence du président du Fonds Nationale des Aides à la Pierre, unissent leurs efforts pour répondre aux besoins des Français en matière de logement social et abordable.

Dans un contexte marqué en 2020 par la crise sanitaire et le report des élections municipales, l’année s’est soldée par une réduction de 17 % du nombre de logements locatifs sociaux agréés en métropole par rapport à 2019, représentant 80 % de l’objectif fixé (soit 87 500 logements financés pour un objectif de 110 000).

 Alors même que plus de 2 millions de nos concitoyens demeurent en attente d’accéder à un logement social, que les ménages modestes et classes moyennes rencontrent des difficultés pour accéder à la propriété, et que le secteur de la construction nécessite d’être soutenu, l’État, le mouvement HLM, la Banque des Territoires et Action Logement conviennent d’unir leurs efforts en faveur d’une relance ambitieuse de la production de logements sociaux et de l’accession sociale à la propriété.

 Cet effort conjoint se matérialise par un objectif de financement de 250 000 logements sociaux sur 2 ans (2021 et 2022) dont 90 000 logements très abordables (logements financés en prêt locatif aidé d’intégration – PLAI).

 Cet effort est rendu possible par la mobilisation d’aides et de moyens exceptionnels par les partenaires, la poursuite de la simplification administrative, et la coordination renforcée des acteurs aux niveaux national et local.

Retrouvez le protocole en cliquant ici

 Il est complété par les moyens en faveur de la réhabilitation de logements sociaux prévus dans le Plan de relance.

 En décidant de mobiliser conjointement et collectivement ces moyens en faveurs d’un objectif de production ambitieux, l’État, le mouvement HLM, la Banque des Territoires et Action Logement concrétisent leur volonté commune d’accélérer les réponses apportées au besoin en logement abordable et social, dans tous les territoires de métropole et d’outre-mer.