Discours de Jean-Baptiste Djebbari - Cérémonie d'inauguration de la nouvelle plateforme aérienne DHL Express

Le Mardi 5 octobre 2021

Seul le prononcé fait foi

Mr. CEO, dear John Pearson,
Monsieur le président-directeur général, cher Philippe Prétat,
Monsieur le président-directeur général, cher Augustin,
Mesdames et messieurs,

Qu’aurions-nous fait, si vous n’aviez pas été là ?
Sincèrement : comment aurions-nous tenu sans vous, ces 18 derniers mois ?

Si les rayons de nos supermarchés n’ont pas été vides lors du 1er confinement, c’est grâce à vous.
Si les vaccins ont pu être acheminés partout, c’est grâce à vous.
Si, même au plus fort de la crise sanitaire, la vie ne s’est jamais totalement arrêtée, et si elle peut reprendre aujourd’hui, c’est grâce à vous.

Alors, du fond du cœur : merci.

*

Cette épreuve a peut-être eu un effet positif : c’est qu’elle a montré au monde combien vous êtes indispensables. Indispensables à notre économie. A notre approvisionnement. A notre santé. Bref, indispensables à notre vie, tout simplement.

Et vous allez l’être de plus en plus. Parce qu’il n’y aura pas de retour en arrière : le e-commerce s’est installé dans nos vies, et il s’y est installé durablement. Il va continuer à se développer.

Alors, cet entrepôt de tous les superlatifs, ce hangar dont on ne voit pas le bout, ce hub démesuré tombe à pic.

*

Il faut bien l’avouer : on se sent tout petit, au milieu de 91 000 m2. Il est difficile de trouver les mots face à une telle immensité.

Je pourrais faire l’éloge de votre capacité d’anticipation pour ce projet initié avant même la crise sanitaire, et conçu pour absorber la croissance des 20 années à venir.

Je pourrais louer votre effort en faveur de la transition écologique de votre activité : la consommation énergétique du bâtiment améliorée de moitié, l’électrification de vos véhicules, vos efforts sur le dernier kilomètre, avec la livraison à la demande, la livraison à vélo ou à pied dans 50 centres-villes, le recours aux consignes et aux Relais Colis.

Je pourrais vous féliciter pour l’impact que ce hub va avoir sur notre économie : c’est l’investissement le plus important de DHL jamais réalisé en France depuis votre arrivée en 1976 ; c’est 240 créations d’emplois, et de la création de valeur partout.

Je pourrais vous dire tout cela, car tout cela est vrai.

Mais ce serait passer à côté de ce que vous faites vraiment. L’essence de votre travail. Ce pour quoi vous vous levez chaque jour.

Oui : il y a plus important qui se joue entre ces murs.

Ce ne sont pas seulement des flux que vous ordonnancez ; ce sont des destins.
Ce ne sont pas seulement des enveloppes que vous distribuez ; ce sont des promesses.
Ce ne sont pas seulement des colis que vous transportez ; c’est de l’espoir.

C’est ce courrier qui annonce à une jeune lycéenne d’un village du Poitou trop petit pour ses ambitions débordantes qu’elle est acceptée dans une université à l’autre bout du monde.

C’est ce 33 tours d’un obscur groupe de rock psychédélique des années 70, absolument introuvable en France, même sur YouTube ou Spotify, qu’un père veut offrir à son fils, pour éveiller sa curiosité, lui transmettre sa passion, et, peut-être – qui sait ? – faire naître une vocation.

C’est cette prothèse ultra-avancée conçue en Suisse qui va permettre à une amputée de la jambe de retrouver la sensation de marcher ; de revivre.

Des histoires comme celles-ci, il y en a 38 000 par heure qui vont transiter ici.
Des vies, vous allez en changer 900 000 par jour.

*

Faisons en sorte que cela continue.
Et le seul moyen que cela continue, c’est de décarboner le secteur logistique.

Je sais que vous faites déjà beaucoup d’efforts. J’en ai conscience. Mais nous devons faire plus, collectivement. Nous devons accélérer maintenant. Et nous devons accélérer partout.

Partout, ça veut dire « sur les distances longues », en renouvelant nos flottes d’avions, comme vous le faites avec vos nouveaux B777, et les avions électriques de Alice Eviation.

Partout, ça veut dire aussi « dans nos villes », en allant vers plus de vélos-cargos, et plus de véhicules utilitaires légers électriques. De nouvelles aides devraient bientôt être annoncées pour stimuler leur achat.

*

Mesdames et messieurs,

Dans les mois à venir, quelques individus se presseront sur les plateaux télé et dans tous les médias pour nous dire qu’ils vont changer la France. Qu’ils vont changer nos vies. Ils ont d’ailleurs déjà commencé.

Rares sont ceux qui vous diront « comment », concrètement.  

Plus rares encore sont ceux qui parleront de vous. De ce hub. De votre métier. De votre engagement et de votre dynamisme. De votre abnégation et de votre dévouement.

Et pourtant, vous changez des vies, au quotidien.
Ne l’oubliez jamais. Pour ma part, je ne l’oublierai pas.