Deux nouvelles étapes importantes pour la création du nouveau grand port maritime d’Etat réunissant le Havre, Rouen et Paris (HAROPA) : nomination du futur directeur général et localisation du siège de l’établissement

Le Mardi 27 octobre 2020
Le Gouvernement annonce la nomination de Stéphane RAISON comme directeur général préfigurateur de la création du nouvel établissement HAROPA le 1er juin 2021. L’établissement aura son siège au Havre.

A travers la création de cet établissement portuaire unique qui regroupera les ports maritimes du Havre et de Rouen ainsi que le port fluvial de Paris, le Gouvernement entend apporter une réponse ambitieuse à la réorganisation du transport maritime et du secteur logistique, en s’inscrivant dans les objectifs de reconquête industrielle et commerciale de la France.

Premier port de commerce de France, le nouvel ensemble portuaire pourra ainsi proposer une offre commerciale globale à l’ensemble de ses clients industriels et exportateurs et peser davantage dans la compétition avec les autres grands hubs européens. Avec près de 120 millions de tonnes de trafics maritimes et fluviaux chaque année et des activités représentant plus de 130 000 emplois directs et indirects, un système logistique et durable, HAROPA devient un hub maritime incontournable.

L’intégration des trois établissements portuaires renforcera la robustesse du modèle économique et la capacité d’investissement de la nouvelle structure, qui bénéficiera des moyens supplémentaires prévus dans le cadre de l’enveloppe de 175 M€ apportée par le plan de relance.

Stéphane RAISON dispose d’une solide expérience dans le secteur portuaire et des transports pour mener à bien la finalisation de la création de l’établissement. Il était jusqu’alors président du directoire du grand port maritime de Dunkerque, qui a connu ces dernières années une forte hausse de son trafic et un développement important des implantations industrielles sur le port.

Le Gouvernement lui souhaite une pleine réussite dans ce projet majeur dans un esprit de concertation et de dialogue avec les élus de l’axe Seine, les clients des ports, les places portuaires, les fédérations professionnelles et les représentants des salariés.

Le Gouvernement tient à remercier Catherine RIVOALLON, qui était chargée de la préfiguration d’HAROPA, pour la qualité des travaux de préparation qu’elle a conduits, sur la base desquels peut à présent démarrer cette dernière phase avant la création du nouvel établissement. La qualité de sa relation aux partenaires sociaux et aux trois  ports de l’axe  a été appréciée et elle sera prochainement appelée à de nouvelles fonctions.