Concertation relative au 5e plan national de gestion des matières et déchets radioactifs

Le Lundi 21 septembre 2020

Crédits : Laurent Mignaux / Terra
Une concertation nationale sur les grandes orientations du prochain plan national de gestion des matières et déchets radioactifs (PNGMDR) est lancée jusqu’au mercredi 3 février 2021. Elle fait suite au débat public qui s’est tenu en 2019.

Un outil de pilotage

Le plan national de gestion des matières et des déchets radioactifs (PNGMDR) constitue un outil de pilotage pour gérer les matières et déchets radioactifs de façon durable, dans le respect de la protection de la santé des personnes, de la sécurité et de l’environnement. Élaboré par le ministère de la Transition écologique, le PNGMDR a été publié pour la première fois en 2007. Sa cinquième édition est actuellement en cours d’élaboration et couvrira la période 2021-2025.

Des garants indépendants

La concertation nationale sur la 5e édition du plan est lancée sous l’égide de garants indépendants nommés par la Commission nationale du débat public. Ouverte à tous, elle permet de poursuivre le dialogue entamé durant le débat public de 2019. Son objectif : formaliser la nouvelle version du PNGMDR en déclinant les grandes orientations annoncées le 21 février 2020 par le ministère de la Transition écologique. Le projet de plan sera ensuite soumis à consultation électronique avant son adoption définitive prévue en 2021.

Les grandes étapes de la concertation publique

  • 17 avril-25 septembre 2019 : débat public
  • 25 novembre 2019 : présentation du bilan du débat public
  • 21 février 2020 : annonce des orientations stratégiques du prochain plan
  • 17 septembre 2020-3 février 2021 : concertation publique nationale sur la déclinaison des grandes orientations
  • 3 février 2021 : réunion sur les premiers enseignements de la concertation (Paris)
  • 2021 : adoption du 5e plan

Recueillir les avis du public

Cette concertation a pour objectifs :

  • d’informer le public sur la déclinaison envisagée des grandes orientations du plan ;
  • de recueillir ses avis et contributions sur l’ensemble des sujets du plan.

Le public pourra participer à la concertation dans le cadre de réunions publiques, de webinaires ou par des contributions sur le site internet dédié.

 

4 réunions de concertation

Des réunions ouvertes à tous

Quatre réunions de concertation sont programmées sur des thématiques pour lesquelles le public a montré des attentes particulières :

  • la gestion des déchets de très faible activité ;
  • les enjeux de gouvernance du projet Cigéo ;
  • la prise en compte des enjeux territoriaux et environnementaux dans le PNGMDR ;
  • la gestion des déchets haute activité et moyenne activité à vie longue.

 

Un site internet pour contribuer

Pendant toute la durée de la concertation, un site dédié permet à chacun de :

  • consulter et télécharger l’ensemble des documents relatifs à la concertation ;
  • déposer des avis et des questions ;
  • consulter les réponses du MTE aux questions du public.