Concertation relative à la cinquième édition du plan national de gestion des matières et déchets radioactifs

Le Lundi 28 septembre 2020
Suite au débat public qui s’est tenu en 2019 dans le cadre de l’élaboration de la cinquième édition du plan national de gestion des matières et déchets radioactifs (PNGMDR), les grandes orientations du prochain plan ont été annoncées le 21 février 2020.

Il convient désormais de décliner ces orientations. Dans cette optique une concertation nationale est lancée, sous l’égide de garants indépendants nommés par la Commission nationale du débat public. Elle permettra de poursuivre le dialogue entamé durant le débat public de 2019 en vue de formaliser la nouvelle version du PNGMDR, qui sera ensuite soumise à consultation électronique avant son adoption définitive prévue en 2021.

Cette concertation a donc pour objectif d’informer le public sur la déclinaison envisagée des grandes orientations du plan et de recueillir ses avis et contributions.

En parallèle, le ministère a fait le choix de confier à une commission indépendante pluraliste le soin de formuler son avis sur la déclinaison des orientations stratégiques proposées. Les travaux de cette commission seront conduits en articulation avec la concertation publique.

Cette concertation se tiendra jusqu'au 3 février 2021. Le public pourra s’exprimer sur l’ensemble des sujets du plan durant toute la période de la concertation.

Organisation de la concertation

L’organisation et la conduite de cette concertation relèvent du Ministère de la Transition écologique (MTE) agissant en tant que personne publique responsable de l’élaboration de la 5e édition du PNGMDR en lien avec les garants nommés par la Commission nationale du débat public.

Modalités de la concertation

La concertation s’articulera autour de réunions publiques et de la mise à disposition sur un site dédié d’un corpus documentaire destiné à présenter les propositions du ministère pour la prochaine édition, l’avis des parties prenantes sur ces propositions et les attentes des garants sur la déclinaison des orientations définies le 21 février 2020.

Le public pourra participer à la concertation dans le cadre de réunions publiques, de webinaires ou par des contributions sur le site Internet dédié. Le public pourra déposer un avis ou poser des questions tout au long de la concertation auxquelles des réponses seront apportées au fur et à mesure par le ministère.

Le contexte de la concertation et ses modalités sont détaillés dans le « dossier support de la concertation ». Les dates et le programme de la concertation sont détaillés dans le « calendrier des évènements » de la concertation.

Un site internet pour donner un avis, contribuer et poser des questions

Ce site internet permettra durant toute la durée de la concertation d’accéder à des espaces thématiques dédiés à chaque orientation du prochain plan et permettant de :

  • Consulter et télécharger l’ensemble des documents relatifs à la concertation ;
  • Déposer des avis et des questions ;
  • Consulter les réponses du MTE aux questions du public.

L’accès à ces espaces thématiques se fait au moyen des liens suivants :

Des réunions de concertation ouvertes à tous

Quatre réunions de concertation seront organisées sur des thématiques de la concertation pour lesquelles le public  a montré des attentes particulières dans le cadre du débat public :

  • Réunion sur la gestion des déchets de très faible activité : le 27 octobre 2020 à Paris ;
  • Réunion sur les enjeux de gouvernance du projet Cigéo, en collaboration et articulation avec la concertation sur Cigéo menée par l’Andra (date et lieu à venir) ;
  • Réunion sur la prise en compte des enjeux territoriaux et environnementaux dans le PNGMDR, le 16 novembre 2020 à Paris ; 
  • Réunion sur la gestion des déchets haute activité et moyenne activité à vie longue, le 2 décembre 2020, lieu à définir.

Par ailleurs, une réunion sur les premiers enseignements de la concertation se tiendra à Paris le 3 février 2021.

Ces réunions se tiendront dans le respect des consignes sanitaires en vigueur. Il est possible que ces réunions ne puissent se tenir en présentiel ; dans ce cas elles seront organisées sous la forme de webinaires également. Toutes les informations pratiques seront diffusées sur les pages thématiques dédiées de la concertation.

Les personnes souhaitant s’inscrire à ces réunions ou souhaitant être tenues informées de leur organisation peuvent adresser un mail à l’adresse suivante : pngmdr@developpement-durable.gouv.fr.

Suites de la concertation

A la fin de la concertation, une réunion publique dédiée aux enseignements de la concertation permettra de dresser un premier bilan de la concertation et de les partager avec le public. Le rapport final des garants de la concertation sera rendu public (art L 121-14 du code de l’environnement) et sera publié sur le présent site internet.

Le MTE réalisera un bilan de la concertation dans lequel il fera ressortir les enseignements qu’il en tire et comment la participation du public a permis d’enrichir la rédaction du PNGMDR. Ce bilan précisera également les raisons pour lesquelles certaines propositions ou avis n’ont pas été retenus.

Le projet de PNGMDR ainsi rédigé sera alors transmis pour avis à l’Autorité environnementale, puis sera soumis à la consultation du public avant d’être finalisé et transmis au Parlement.