Cessation d’activité d’Aigle Azur

Le Vendredi 6 septembre 2019
La compagnie Aigle Azur a été placée le lundi 2 septembre 2019 en redressement judiciaire, suite aux difficultés de trésorerie rencontrées depuis plusieurs mois, qui étaient suivies de près par les services de l’Etat compétents.

L’État a soutenu l'entreprise Aigle Azur dans sa recherche de solutions notamment pour l’aider dans ses discussions avec ses actionnaires et ses principaux fournisseurs, et continue à l’accompagner dans la procédure actuelle de redressement judiciaire.

La situation financière de la société et les difficultés opérationnelles rencontrées ne permettent plus à la compagnie Aigle Azur d’assurer les vols au-delà du vendredi 6 septembre au soir.

L’État suit avec la plus grande attention la situation des passagers concernés. Les compagnies françaises et étrangères ont été mobilisées pour proposer des billets à tarifs préférentiels aux passagers en attente d’un vol retour suite à l’annulation de leur vol sur la compagnie Aigle Azur, conformément aux accords internationaux dans l’aviation civile. Par ailleurs, une information détaillée a été  diffusée par la compagnie sur le dispositif de dédommagement des passagers dont le vol a été annulé.

Les passagers peuvent également se référer aux « conseils aux voyageurs » du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères. Le Centre de crise et de soutien du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères et les consulats de France dans les pays concernés sont engagés auprès de nos compatriotes pour faire face à cette situation.

L’État est pleinement mobilisé pour accompagner la recherche des meilleures solutions possibles pour préserver les emplois et apporte son support pour identifier des possibilités de reprise totale ou partielle de l’activité économique par un ou des repreneurs.