Biographie de Bérangère Abba

Le Mardi 25 août 2020
Secrétaire d'Etat auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée de la Biodiversité.

Diplômée de l’Université de Provence, Bérangère Abba a d’abord exercé dans le secteur culturel et artistique durant plus de vingt ans, en tant que manager, cheffe de projet, directrice événementielle et directrice de production.

De retour en Haute-Marne, elle reprend l’entreprise familiale, une boutique indépendante.

En 2014, elle est élue conseillère municipale de la ville de Chaumont.

Ces années au service de l’intérêt général l’ont incitée à s’investir dans la vie politique nationale. En juin 2017, après avoir obtenu l’investiture d’En Marche, elle est élue députée de la 1re circonscription de Haute-Marne.

Très sensible aux enjeux environnementaux, elle approfondit ces sujets au sein de la commission du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire. Elle est également nommée au Conseil National de la Transition Écologique (CNTE) et membre titulaire du Comité de massif des Vosges.

Présidente du groupe d’études « Parcs nationaux, parcs naturels régionaux et aires protégées », Bérangère Abba s’est fortement investie sur la création du onzième Parc national français, le Parc national de forêts entre Champagne et Bourgogne qui a vu le jour par décret le 6 novembre 2019.

Elle est également secrétaire du groupe d’études « Forêt, nouveaux usages et industrie du bois ».

En 2018, elle est rapporteure de la Loi d'orientation des mobilités sur le volet « programmation des investissements de l'État dans les infrastructures de transports ». Elle est également rapporteure pour avis « transports terrestres et fluviaux » des projets de loi de finances 2020 et 2021.

En 2019, elle est élue Secrétaire de l'Assemblée nationale.

Elle est nommée déléguée nationale à la transition écologique d’En Marche.

Elle intègre également le conseil d’administration de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA).

En mars 2020, Bérangère Abba rejoint la commission des Lois. Nommée co-rapporteure du projet de loi relatif au Parquet européen et à la justice pénale spécialisée, elle travaille les sujets de justice et de droit de l’environnement.

Le 26 juillet 2020, elle est nommée secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée de la biodiversité. Elle met en œuvre les politiques relatives aux espaces protégés, à la faune sauvage, à la chasse et à la gestion de l’eau. En charge des relations internationales, le congrès mondial de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et la préparation de la COP 15 à Kunming en Chine dans le cadre de la Convention sur la diversité biologique seront également ses priorités pour 2021.