Au salon des maires, les actions pour la biodiversité récompensées

Le Jeudi 18 novembre 2021


Crédits : Damien Valente / Terra

Le Salon des maires et des collectivités locales s'est tenu les 16, 17 et 18 novembre à Paris, Porte de Versailles. Dans ce cadre, de nombreuses collectivités ont vu leurs actions en faveur de la préservation de la biodiversité récompensées.

Plus de 200 nouvelles communes labellisées Terre Saine

Le label Terre saine, communes sans pesticides valorise chaque année les collectivités qui vont plus loin que l’application de la loi Labbé en décidant de totalement se passer de produits phytopharmaceutiques de synthèse pour la gestion de leurs espaces verts. Créé en 2015 dans le cadre du plan Ecophyto, il est co-piloté par le ministère de la Transition écologique et l’Office français de la biodiversité (OFB).

Jeudi 18 novembre, au Salon des maires et des collectivités locales, ce sont 205 nouvelles collectivités qui ont officiellement été labellisées Terre saine, communes sans pesticides. Un nombre record, qui porte le nombre total de collectivités lauréates à 728.

Remise des Grands prix Natura 2000

Natura 2000 est un réseau européen de près de 27 000 sites protégés qui vise à protéger et à valoriser le patrimoine naturel et à assurer la survie à long terme des espèces européennes les plus précieuses et les plus menacées. En France, ce réseau représente 1776 sites terrestres et marins.

Concours organisé par l’Office français de la biodiversité (OFB), les Grands prix Natura 2000 ont pour but de mettre en valeur et diffuser, au niveau national et local, les bonnes pratiques et les actions exemplaires sur les sites Natura 2000. 
La remise des Grands prix a eu lieu le mercredi 17 novembre au Salon des maires et des collectivités locales. Cinq lauréats ont été récompensés pour leurs actions : 

  • Communauté de communes Avallon-Vézelay-MorvanAction visant au bon état de conservation : Construction d’un blockhaus aménagé pour les chauves-souris
  • Syndicat mixte de la Baie de BourgneufCommunication : Mise en place d’une émission de radio pour sensibiliser les habitants à la biodiversité du site Natura 2000.
  • Communauté de communes des vallées de ThônesSensibilisation / animation : Sensibilisation du public de sports de nature. Sensibilisation des professionnels de la montagne - Une approche multi-publics
  • Ville d’AntibesSuivi scientifique et méthodologique : Création d’un réseau de réserves marines baptisé RECIF.
  • Syndicat mixte d’étude et d’aménagement de la GaronneAction mettant en œuvre plusieurs politiques publiques : Restauration d’une zone humide alluviale dans le cadre d’un projet impliquant plusieurs partenaires.

 

Une nouvelle Capitale française de la Biodiversité : la Roche-sur-Yon

Chaque année, le concours « Capitale française de la Biodiversité » identifie et valorise les meilleures actions réalisées par des communes et intercommunalités en faveur de la biodiversité. Les lauréats de cette 10e édition, qui avait pour thème « Eau et biodiversité », ont officiellement été dévoilés mercredi 17 novembre au Salon des maires et des collectivités locales, en présence de Bérangère Abba, secrétaire d'État chargée de la Biodiversité et de Pierre Dubreuil, directeur général de l'Office français de la biodiversité. Le jury a élu La Roche-sur-Yon « Capitale française de la Biodiversité », aux côtés de six autres collectivités lauréates.

 

Le concours Capitale française de la Biodiversité 2022 est déjà ouvert

L’édition 2022 du concours Capitale française de la Biodiversité est déjà ouverte, avec pour thème « Paysage & Biodiversité ».
Les communes et intercommunalités françaises peuvent déposer un dossier de candidature jusqu’au 31 janvier 2022 sur www.capitale-biodiversite.fr.

Remise des Grands prix Préservation des captages d’eau potable

Mettre à l’honneur les collectivités territoriales et leurs élus portant des actions exemplaires d’amélioration de la qualité des ressources en eau utilisées pour la consommation humaine : c’est l’objectif des Grands prix Préservation des captages d’eau potable, dont la première édition était organisée cette année par le Centre de ressources Captages, piloté par l’Office français de la biodiversité (OFB).

La remise de ces Grands prix a eu lieu le 16 novembre, dans le cadre du Salon des maires et des collectivités locales. Quatre collectivités ont été récompensées parmi les 26 participants de ce concours national : 

  • L’Agglomération du Choletais pour ses actions en faveur de la transition agroécologique engagées depuis 2009 à l’échelle de la zone de protection de l’aire d’alimentation de captage (AAC) du lac de Ribou (13 700 ha). 
  • La commune de Canet d'Aude pour sa démarche de concertation dans le cadre de l’évaluation et du renouvellement de son plan d’actions pour la reconquête de la qualité de l’eau du captage de Canet d’Aude (AAC de 530 ha). 
  • La commune de Colombier-Saugnieu pour son action de communication et sensibilisation, dans le cadre de son plan d’actions agricoles lancé en 2018 à l’échelle de l’AAC du captage « Le Reculon » (720 ha). 
  • La commune de Barbezieux Saint Hilaire pour sa démarche intégrée, engagée depuis 2010 et intégrée au programme Re-Sources porté par la Région Nouvelle-Aquitaine, à l’échelle de l’AAC des Puits de Chez Drouillard (1 920 ha). 

En savoir plus, sur le site de l’OFB : ofb.gouv.fr/actualites/remise-des-grands-prix-preservation-des-captages-deau-potable